Tout conflit de travail est maintenant écarté à Héma-Québec alors que le dernier des trois syndicats affiliés à la CSN a accepté à son tour, dimanche dernier, l'entente de principe conclue le 6 juillet dernier entre les parties patronale et syndicale.

LA PRESSE CANADIENNE

La porte-parole d'Héma-Québec, Manon Pepin, a indiqué que ces ententes permettront d'assurer le développement d'Héma-Québec et de consolider les relations de travail.

Cette entente de cinq ans conclue avec la CSN s'ajoute à celles intervenues dans le courant des dernières semaines avec les employés de bureau membres du SCFP, des infirmières membres du Syndicat du personnel infirmier d'Héma-Québec, affilié à la CSQ et à la Fédération de la santé du Québec de la CSQ et le syndicat des infirmières, affilié à la CSN de l'établissement de Québec.

Héma-Québec rappelle que les donneurs de sang sont attendus sur les nombreux sites de collectes partout à travers le Québec. L'organisme a besoin de pas moins de 1000 dons par jour pour répondre aux demandes des centres hospitaliers.