Source ID:1509; App Source:BreakingNewsEntity

Pascal Bérubé devient chef parlementaire par intérim du PQ

Lors de son point de presse à Québec,... (PHOTO LE SOLEIL)

Agrandir

Lors de son point de presse à Québec, mardi, Pascal Bérubé était accompagné de ses collègues députés, dont l'ancienne vice-cheffe et toujours députée de Joliette, Véronique Hivon (à droite), ainsi que du député de Jonquière, Sylvain Gaudreault (à gauche).

PHOTO LE SOLEIL

(Québec) Le député péquiste de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, a été désigné mardi par ses pairs chef parlementaire par intérim du Parti québécois à l'Assemblée nationale.

Visiblement ému, la voix brisée par l'émotion à quelques moments, celui qui a été leader parlementaire sous la gouverne du dernier chef, Jean-François Lisée, a réitéré la demande que sa formation politique soit officiellement reconnue comme groupe parlementaire officiel au parlement.  

«Pour certains, il faudrait tirer un trait sur notre mouvement comme si nous avions atteint la fin de notre vie utile. Non. L'histoire se poursuit», a dit d'un ton solennel M. Bérubé mardi depuis le foyer de l'Assemblée nationale. 

«J'ai la conviction que commence pour toute la classe politique un nouveau cycle (...). À nous maintenant, fiduciaires de ce grand héritage de cette grande formation politique, de continuer à écrire les prochains chapitres», a-t-il ajouté. 

Si M. Bérubé devient ainsi chef parlementaire par intérim de sa formation politique, la fonction officielle de chef de parti est assumée jusqu'au choix d'un nouveau leader par la présidente du parti, Gabrielle Lemieux. 

Du temps 

Au cours des prochains mois, les neufs députés du Parti québécois qui siégeront à Québec souhaitent bénéficier du temps dont ils disposent pour faire un bilan de la dernière élection et préparer l'avenir de leur parti.

Le 1er octobre dernier, le Parti québécois a perdu son statut d'opposition officielle pour se retrouver troisième groupe d'opposition. Le PQ détient présentement 9 sièges à l'Assemblée nationale alors qu'il en avait 28 avant l'élection. 

Lors de son point de presse à Québec, Pascal Bérubé était accompagné de ses collègues députés, dont l'ancienne vice-cheffe et toujours députée de Joliette, Véronique Hivon, ainsi que du député de Jonquière, Sylvain Gaudreault. Les deux sont notamment pressentis par certains pour être candidats au leadership du parti.

«C'est tellement tôt... Une des choses les plus importantes que Pascal a dites, c'est qu'on veut se donner du temps. (...) On pense que le temps sera notre plus grand allié pour la reconstruction qui nous attend», a affirmé Mme Hivon lorsque questionnée sur ses ambitions politiques. M. Gaudreault a également fait ce même plaidoyer. 

«On a une responsabilité de ne pas abandonner», a par la suite affirmé le nouveau chef parlementaire péquiste par intérim, Pascal Bérubé.

«Le Parti québécois n'est pas un parti comme les autres. C'est un mouvement et c'est une grande famille politique», a-t-il ajouté, lançant un appel au ralliement aux souverainistes québécois.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer