Source ID:; App Source:

QS mise sur une candidate peu connue pour remplacer Khadir dans Mercier

Ruba Ghazal, une militante de longue date de... (Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Ruba Ghazal, une militante de longue date de la formation politique de gauche, a annoncé ce matin, en compagnie d'Amir Khadir, qu'elle brigue l'investiture dans Mercier.

Patrick Sanfaçon, La Presse

Québec solidaire (QS) mise sur une candidate du privé qui entend mettre de l'avant l'environnement pour succéder au député sortant Amir Khadir, dans la circonscription de Mercier. Ruba Ghazal, une gestionnaire environnementale d'entreprise manufacturière, âgée de 40 ans, s'est lancée officiellement dans la course ce matin, épaulée par le député Gabriel Nadeau-Dubois.

Avant de lui donner la parole, Amir Khadir a expliqué que Mme Ghazal est une amie de longue date, mais « surtout une brillante professionnelle du milieu des affaires ». « Avec son expérience dans le milieu des affaires, particulièrement dans le domaine de l'environnement, elle s'est aperçue que l'essentiel des décisions en environnement passe par le gouvernement. J'ai besoin de quelqu'un comme elle, qui, comme moi, incarne l'engagement social. »

Membre de longue date du parti Québec solidaire, la nouvelle candidate a défendu la laïcité en participant aux côtés de Françoise David à la Commission Bouchard-Taylor, en 2007. Elle se dit féministe. L'aspirante au poste de député a notamment travaillé chez Bombardier, Church & Dwight et jusqu'à aujourd'hui, au sein de O-I Canada, un chef de file en fabrication de contenants en verre, avec une filiale dans Pointe-Saint-Charles.

« C'est quelque chose que vous n'entendrez pas souvent à Québec solidaire ; j'aime ça travailler dans les usines, dans les shops. Mon quotidien des 15 dernières années a été les systèmes de gestion ISO (NDLR: Organisation internationale de normalisation), et les programmes de préventions. Ça ne sonne pas très sexy, c'est vrai, mais c'est ça qui protège notre environnement, qui prévient la contamination des eaux, la qualité de l'air. »

D'ici les élections du 1er octobre prochain, elle entend sillonner Mercier en parlant de l'urgence d'agir en environnement. Elle parle de « pratiques éthiques et de politiques propres. »

« La seule dette vraiment irréversible, c'est la dette environnementale », fait-elle valoir.

Née à Beyrouth, au Liban, au sein d'une famille palestinienne réfugiée, Ruba Ghazal est arrivée au Québec à l'âge de 10 ans. Elle habite Mercier. Après avoir décroché un baccalauréat en comptabilité de HEC Montréal et une maîtrise en environnement à l'Université de Sherbrooke, elle a fait son chemin dans l'entrepreneuriat privé.

« Je sais pertinemment que personne ne peut chausser les souliers d'Amir Khadir, ajoute-t-elle. Et j'ai l'intention de garder les miens. Il n'y a pas de château fort à Québec Solidaire. Je ne tiens rien pour acquis. Je sais aussi que je ne suis pas encore un visage connu. Mais, je vous préviens qu'après les élections, vous allez être tannée de me voir parce que vous allez me voir partout. »

Amir Khadir avait raflé la circonscription de Mercier aux péquistes en 2008, ce qui lui avait permis de devenir le premier député solidaire à l'Assemblée nationale. Amir Khadir s'était ensuite fait réélire en 2012 et 2014.

- Avec La Presse canadienne




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer