Source ID:; App Source:

Candidature de Youri Chassin: Virage prononcé à droite de la CAQ, dit le PQ

Youri Chassin portera les couleurs de la Coalition... (PHOTO Martin Chamberland, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Youri Chassin portera les couleurs de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Saint-Jérôme aux prochaines élections.

PHOTO Martin Chamberland, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La CAQ se positionne clairement à la droite de l'échiquier politique, en recrutant dans son équipe de candidats-vedettes l'économiste Youri Chassin, selon l'opposition péquiste, qui craint un démantèlement de l'État orchestré par un éventuel gouvernement caquiste.

M. Chassin, qui portera les couleurs de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Saint-Jérôme aux prochaines élections, est reconnu pour ses positions bien arrêtées en faveur d'une réduction sensible de l'intervention de l'État, tant dans l'économie que dans la société en général.

Les prises de position passées de l'ancien directeur de recherche de l'Institut économique de Montréal font craindre le pire aux députés péquistes Diane Lamarre et Alain Therrien, notamment pour l'avenir du système public de santé, si jamais la CAQ prenait le pouvoir le 1er octobre.

« Un des enjeux principaux qui est clairement affirmé par M. Chassin, c'est sa volonté de privatiser le système de santé », a commenté Mme Lamarre en conférence de presse, voyant là une contradiction avec le fait que la CAQ prétend être « le parti des familles ».

Plus tard en Chambre, loin de contredire sa rivale péquiste, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, en a rajouté pour affirmer que l'accession au pouvoir de la CAQ avec M. Chassin comme membre du gouvernement signifierait assurément « la privatisation du système de santé ».

Dans le passé, M. Chassin a vanté les mérites du secteur privé en santé, plus flexible et plus efficace, selon lui, se montrant en faveur d'un régime mixte privé-public.

Chose certaine, avec son nouveau candidat-vedette, la CAQ prend clairement un virage à droite à tous points de vue, a clamé le député péquiste Alain Therrien.

« Youri Chassin, c'est le néo-libéralisme dans toute sa splendeur, selon lui. Il critique systématiquement tout ce qui est intervention de l'État dans l'économie, à tous les niveaux. Alors, quand on pense à quelqu'un à droite, bien, Youri Chassin est encore plus à droite que ça, il va tirer le Québec vers la droite, il veut tout simplement faire un démantèlement en règle de l'État, à tous les niveaux, qu'on parle de privatiser, en partie ou en tout, Hydro-Québec, qu'on parle de la gestion de l'offre. »

M. Chassin dit notamment vouloir s'attaquer au mythe de l'État censé être au service du bien commun.

Dans ses écrits récents, le candidat caquiste s'en prend notamment à la dette et aux impôts trop élevés, veut privatiser - en tout ou en partie - la Société des alcools (SAQ) et Hydro-Québec, de même qu'exploiter le pétrole du Québec.

Il s'attaque aussi au soutien financier fourni par l'État aux services de garde, remettant en question la formule des Centres de la petite enfance (CPE), selon lui davantage au service de ceux qui gèrent le réseau qu'à celui des enfants.

Saint-Jérôme est actuellement une circonscription représentée par le péquiste Marc Bourcier. La CAQ a détenu la circonscription de 2012 à 2014, alors que l'ancien policier Jacques Duchesneau s'y était fait élire. Elle a été reprise par le PQ, avec l'élection de l'ancien chef du parti, Pierre Karl Péladeau, en 2014 jusqu'à sa démission en mai 2016.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer