Le ministre des Finances, Carlos Leitao rencontrera vendredi la direction de Loto-Quebec pour s'assurer de l'application stricte des règles sur la répartition géographique des appareils de loterie vidéo.

Denis Lessard LA PRESSE

M. Leitao a fait face au tir croisé du député péquiste Jean-François Lisée et du caquiste François Bonnardel. M. Lisée a, en chambre, brandi la carte publiée par La Presse+ aujourd'hui sur la répartition des appareils en région, décrits comme du « crack » pour les utilisateurs.

Pour le député Bonnardel, le gouvernement devrait confier à une commission parlementaire un mandat d'initiative pour se pencher sur la répartition des appareils en région.

Au nom d'une commercialisation responsable, Loto-Québec s'astreint, depuis 2009, à installer un maximum de deux appareils de loterie vidéo (ALV) dans les bars par tranche de 1000 habitants. Mais une enquête de La Presse révèle en effet que la société d'État ne respecte pas sa propre norme : la concentration d'appareils est jusqu'à trois fois plus importante dans 48 municipalités et arrondissements de 5000 habitants et plus, dans l'ensemble du Québec.

- Avec KATIA GAGNON, KATHLEEN LÉVESQUE, MARIE-CLAUDE MALBOEUF