Le député libéral André Drolet a reçu jeudi la consécration ultime sur le réseau social Twitter: un mot-clic lui a été dédié... bien malgré lui.

Mis à jour le 3 févr. 2015
Marie-Michèle Sioui LA PRESSE

Les #AndréDroletFacts, inspirés des fameux Chuck Norris Facts, qui attribuent des pouvoirs surhumains à l'acteur américain, ont envahi Twitter quelques heures après une déclaration du député de Jean-Lesage à des journalistes qui le questionnaient sur le décès de Jean Béliveau.  

«Je l'ai vu jouer, étant jeune, avec les As de Québec, avec mon frère, ici, au Colisée de Québec, dans le temps. C'est quelque chose d'assez particulier», a déclaré André Drolet. Il n'en a pas fallu davantage pour que les internautes sautent sur «l'erreur historique» du député : Jean Béliveau a quitté les As pour les Canadien de Montréal à l'issue de la saison 1953. Et André Drolet est né en juin 1954.

«André Drolet se rappelle de la vive émotion qu'il a ressentie en mettant le pied en Amérique avec Christophe Colomb», a ainsi lancé un internaute pour taquiner le député.

Et le déluge de tweets a commencé...