Source ID:; App Source:

Mario Albert nommé à la tête d'Investissement Québec

Mario Albert...

Agrandir

Mario Albert

Alexandre Robillard
La Presse Canadienne

En fin de journée, mercredi, le conseil des ministres a d'ailleurs annoncé la nomination de Mario Albert à la tête d'Investissement Québec.

M. Albert est l'actuel président-directeur général de l'Autorité des marchés financiers. Il entrera en fonction le 2 juillet.

Le gouvernement a congédié le président et chef de la direction d'Investissement Québec, Jacques Daoust, en raison de son opposition au projet de Banque de développement économique, selon les libéraux.

Le député Sam Hamad a estimé mercredi lors d'un point de presse que M. Daoust paie le prix de l'échec de ce projet, qui a été rejeté par l'opposition.

«C'est pour faire payer le prix de leur échec dans le développement de leur banque, ils font payer à un homme compétent, qui a servi l'État depuis sept ans», a-t-il dit.

Selon M. Hamad, la décision de congédier M. Daoust a le double impact de bousculer la direction d'Investissement Québec dans un contexte économique difficile et de forcer les contribuables à continuer de lui verser son salaire jusqu'à la fin de son mandat, dans six mois.

Lundi, la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Elaine Zakaïb, a expliqué que le mandat de M. Daoust avait pris fin parce que le gouvernement veut quelqu'un qui «cadre plus» avec sa propre «vision».

Mercredi, M. Hamad a répété que les libéraux sont opposés au projet de Banque de développement économique. Le député a affirmé que la position de M. Daoust traduisait les nombreuses critiques formulées envers cette initiative, notamment concernant la structure de gouvernance envisagée pour l'institution.

«Ce n'est pas juste de la partisanerie, a-t-il dit. C'est plus quelqu'un qui a donné son opinion franche, qui a d'ailleurs rejoint l'ensemble des intervenants économiques au Québec, qui a dit au gouvernement: réveillez-vous, votre banque à Babel ne marche pas.»

Le projet de Banque de développement économique avait pour objectif de regrouper Investissement Québec et des activités du ministère des Finances. Les libéraux et les caquistes l'ont bloqué.

Le député de la Coalition avenir Québec (CAQ) Stéphane Le Bouyonnec a critiqué la façon de procéder du gouvernement.

«On va encore continuer de verser un salaire à deux personnes pour quelques mois et il semble que les critères de sélection du nouveau candidat soient, encore une fois, tout à fait arbitraires», a-t-il dit.

D'autre part, Louis Morisset succédera à M. Albert à la tête de l'Autorité des marchés financiers. Il est actuellement surintendant des marchés de valeurs de cet organisme.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer