Proche d'Option nationale et de son chef Jean-Martin Aussant, l'ex-députée péquiste Lisette Lapointe, se dit très déçue de Québec solidaire, qui a écarté toute alliance électorale en vue du prochain scrutin général.

LA PRESSE CANADIENNE

Mme Lapointe trouve «dommage» que la formation de Françoise David et Amir Khadir ait décidé de rejeter des ententes ponctuelles, afin de permettre à des candidats, dans des circonscriptions ciblées, d'obtenir le plus de votes souverainistes possible.

Lisette Lapointe ajoute qu'elle n'est pas surprise non plus. Selon elle, Québec solidaire privilégie ses politiques de gauche plutôt que l'accession à l'indépendance. Elle estime qu'Option nationale est le seul parti à mettre la souveraineté en première place des priorités.

L'épouse de l'ancien premier ministre Jacques Parizeau n'entend toutefois pas, du moins pour l'instant, se présenter comme candidate du parti de Jean-Martin Aussant aux prochaines élections.