Les dépenses au ministère de la Culture continueront d'augmenter. Mais c'est «principalement» à cause de la hausse des frais d'exploitation de la Maison symphonique de Montréal.

Mis à jour le 21 nov. 2012
Paul Journet LA PRESSE

Contrairement à la majorité des autres petits ministères, le budget de la Culture croîtra de 2,1% (de 618,1 à 631 millions de dollars). Cela représente environ 1% des dépenses totales de Québec. Mais les nouveaux fonds serviront surtout à payer la hausse des frais de cette salle, comme le prévoyait le partenariat public-privé.

Où ira le reste de l'argent? Il faudra attendre l'étude des crédits à l'Assemblée nationale pour le savoir. Le budget péquiste détaille très peu les dépenses en culture. On ignore donc si Pauline Marois pourra respecter l'année prochaine ses promesses électorales en culture, qui totalisaient 88 millions de dollars.

Par ailleurs, un crédit d'impôt sera offert pour les activités physiques et artistiques des enfants et adolescents de 5 à 16 ans. On remboursera 20% de la première tranche de 500$ dépensée. La mesure est destinée aux familles dont le revenu brut total est inférieur à 130 000$.