Les candidats à la succession de Jean Charest débattront à cinq reprises afin de tenter de s'attirer les faveurs des délégués du Parti libéral du Québec (PLQ).

Mis à jour le 19 oct. 2012
Philippe Teisceira-Lessard LA PRESSE

La formation politique a diffusé hier des règles destinées à encadrer la course à la direction. Elles devraient être approuvées dimanche, au cours d'un conseil général qui se tiendra à Laval, après avoir été présentées hier au caucus des députés libéraux.

«Le format privilégié pour les débats est celui de l'assemblée de citoyens [ town hall] en présence de représentants du public», précise le document, qui ajoute qu'un moins l'une de ces rencontres se tiendra en anglais. Les débats auront lieu en janvier et en février prochains «dans l'ouest du Québec, dans l'est du Québec, dans la grande région de Montréal et dans la région de la Capitale-Nationale».

Pour l'instant, quatre candidats ont les pieds calés dans les blocs de départ: Raymond Bachand, Philippe Couillard, Pierre Moreau et Jean David.

Par ailleurs, comme l'a révélé La Presse hier, c'est le 17 mars que le Parti libéral du Québec choisira le successeur de Jean Charest. Cette date plutôt tardive a fait l'objet de tractations entre les camps des trois principaux candidats à la direction du parti.

L'entrée dans la course à la direction ne sera pas facile. Le PLQ exige de chaque candidat qu'il dépose 50 000$ auprès de la formation politique, après avoir rassemblé 500 signatures. Celles-ci doivent provenir de 50 circonscriptions différentes dans au moins 10 régions.

Chaque comité électoral pourra dépenser jusqu'à 600 000$ durant la course à la direction. Ils pourront recevoir des contributions d'un maximum de 1000$ par donateur.