Le premier ministre du Québec, Jean Charest a confirmé, dimanche, qu'il a récemment rencontré son homologue fédéral Stephen Harper à Montréal, en marge d'une conférence.

Alexandre Robillard LA PRESSE CANADIENNE

M. Charest n'a pas révélé le contenu des échanges avec le premier ministre canadien. Il a cependant reconnu que les litiges sont nombreux avec Ottawa.

À cause de décisions des conservateurs, le gouvernement québécois a d'ailleurs multiplié les recours devant les tribunaux, notamment pour préserver le registre des armes à feu.

La Presse Canadienne a révélé vendredi que M. Harper s'était récemment entretenu avec l'ancien premier ministre Brian Mulroney de l'éventualité de l'élection d'un gouvernement du Parti québécois.

Lors d'un point de presse, dimanche, M. Charest a refusé de dire si M. Harper avait exprimé des inquiétudes à ce sujet, lors de leur rencontre le 11 juin.

M. Charest a toutefois déclaré que ce sont les prochaines élections fédérales qui permettront aux Québécois de porter un jugement sur le travail des conservateurs.

Par ailleurs, le premier ministre s'est réjoui de voir Stephen Harper se rendre au Québec à l'occasion de la Fête nationale.