Source ID:news·20120117·LA·0014; App Source:cedromItem

Dominique Anglade présidera la CAQ

Dominique Anglade a fondé KANPÉ, organisme qui utilise... (Photo: Bernard Brault, Archives La Presse)

Agrandir

Dominique Anglade a fondé KANPÉ, organisme qui utilise le microcrédit pour combattre la pauvreté en Haïti.

Photo: Bernard Brault, Archives La Presse

(Québec) La Coalition avenir Québec a réussi à convaincre une vedette montante de la communauté d'affairesde devenir présidente du parti en la personne de Dominique Anglade

L'attaché de presse du parti, Jean-François del Torchio, a refusé de confirmer la nouvelle. Selon nos sources, François Legault attend la semaine du 23 janvier pour annoncer la composition de son comité de direction, qui sera présidé par Mme Anglade. Il veut d'abord laisser l'ADQ annoncer, le 22 janvier, les résultats de sa consultation interne, par laquelle les membres doivent approuver sa dissolution dans la CAQ.

La CAQ ajoute ainsi à ses rangs une autre fédéraliste qui a milité au Parti libéral du Canada. Mme Anglade a coprésidé la conférence Canada 150, une séance de remue-méninges du PLC qui s'est déroulée en mars 2010. Elle a aussi participé au comité-conseil de la dernière plateforme électorale du PLC. Elle connaît bien Brigitte Legault, directrice des opérations de la CAQ et ancienne présidente de l'aile jeunesse du PLC au Québec.

Son arrivée permettra à la CAQ de rassurer les fédéralistes inquiétés par les déclarations de l'ex-péquiste François Rebello, qui a dit la semaine dernière qu'il est toujours souverainiste. Il a même affirmé que la CAQ aiderait la cause de la souveraineté en améliorant notamment l'économie du Québec. Selon un nouveau sondage Léger Marketing, le PLQ est passé de 53 à 69% dans les intentions de vote des anglophones et des allophones dans les dernières semaines.

La CAQ a aussi offert récemment une circonscription à l'ex-députée du PLC Marlene Jennings (Notre-Dame-de-Grâce-Lachine), qui dit considérer l'offre «sérieusement».

Engagée pour Haïti

Ingénieure de formation et consultante à la firme McKinsey, Mme Anglade parle cinq langues. Elle a auparavant travaillé chez Procter&Gamble et à Nortel. Elle a présidé la jeune chambre de commerce de Montréal et siégé à plusieurs conseils d'administration, dont celui de Centraide.

Âgée de 37 ans, mère de deux enfants, Mme Anglade a déjà reçu la bourse Émérite Desjardins de l'Association des MBA du Québec et le prix du ministère des Relations avec les citoyens. En 2009, elle figurait dans le palmarès des «15 femmes qui feront bouger le Québec» du journal Les Affaires.

Elle est connue du grand public pour avoir fondé KANPÉ, organisme qui utilise le microcrédit pour combattre la pauvreté en Haïti. Elle en avait fait la promotion à Tout le monde en parle avec son amie Régine Chassagne, du groupe Arcade Fire. Ses parents sont morts dans le séisme. Son père, Georges, est l'un des fondateurs de l'UQAM et a été conseiller spécial auprès des présidents Aristide et Préval.

Mme Anglade n'a pas répondu à nos demandes d'interview.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer