Pour la première fois depuis la création du Conseil de la fédération, le premier ministre Jean Charest sera absent de la rencontre annuelle qui rassemble cet été ses homologues à Vancouver.

Alexandre Robillard LA PRESSE CANADIENNE

M. Charest ne pourra participer à l'événement en raison du mariage de sa fille en France au même moment, a indiqué mardi le directeur des communications du premier ministre, Hugo D'Amours.

M. D'Amours a expliqué que des tentatives pour agencer l'horaire de M. Charest sont demeurées infructueuses.

Ce sera le ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes, Pierre Moreau, qui représentera le gouvernement québécois à Vancouver du 20 au 22 juillet.

Pendant ce temps, M. Charest prendra part aux célébrations civile et religieuse du mariage de sa fille en France, prévues le 21 et le 23 juillet.

Depuis la fondation du Conseil en décembre 2003, M. Charest n'avait raté aucune des rencontres de l'organisme, né sous son impulsion.

M. D'Amours a affirmé que M. Charest était l'un des rares premiers ministres à n'avoir jusqu'ici raté aucune rencontre.

M. Charest est actuellement en déplacement en Europe, où il fait la promotion du Plan Nord, avant de faire la même chose à la fin de l'été en Chine et au Japon.

Le thème du Conseil de la fédération portera cette année sur les possibilités commerciales offertes par la région Asie-Pacifique.