Le gouvernement québécois attend la réponse d'Ottawa dans l'espoir d'obtenir un délai supplémentaire pour le financement de projets d'infrastructures.

Publié le 3 nov. 2010
Alexandre Robillard LA PRESSE CANADIENNE

Le gouvernement québécois attend la réponse d'Ottawa dans l'espoir d'obtenir un délai supplémentaire pour le financement de projets d'infrastructures.

La présidente du Conseil du trésor, Michelle Courchesne, a affirmé qu'elle a exposé mardi au gouvernement fédéral les 353 projets totalisant 210 millions $ dont la réalisation excédera le délai prévu du 31 mars prochain.

Mme Courchesne a cependant indiqué que le ministre fédéral de l'Infrastructure, Chuck Strahl, n'a pas encore fait part de ses intentions.

Mais la ministre s'est montrée encouragée, mercredi, par les signes d'ouverture de son interlocuteur, qu'elle a rencontré à Ottawa mardi afin de lui présenter la situation.

Lors d'un point de presse, Mme Courchesne a affirmé qu'elle avait fait une proposition au gouvernement fédéral.

La ministre a évoqué la demande du Conseil de la fédération, qui avait réclamé l'été dernier un prolongement de l'initiative fédérale jusqu'au 31 décembre 2011.

La semaine dernière, M. Strahl avait affirmé que Québec n'avait pas soumis les informations pertinentes pour obtenir un délai supplémentaire concernant les fonds de son Plan d'action économique destinés aux projets d'infrastructures.

Des municipalités avaient alors exprimé la crainte de se retrouver sans fonds fédéraux, alors que Québec s'est déjà engagé à faire preuve de souplesse pour les projets financés conjointement.

La semaine dernière, Mme Courchesne avait fait état que 251 projets, totalisant 179 millions $, allaient excéder le délai prescrit par Ottawa.

Mercredi, la ministre a affirmé que ce nombre était passé à 353 projets, en raison de l'ajout de travaux de pavage routier dans les municipalités.