Source ID:8687355; App Source:DAM

Nominations: cinq exemples

Pietro Perrino... (Photo: Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Pietro Perrino

Photo: Alain Roberge, La Presse

La Presse

La loi sur la gouvernance des sociétés d'État précise qu'au moins les deux tiers des membres des conseils d'administration doivent se qualifier comme administrateurs indépendants. Voici cinq exemples de personnes que le gouvernement Charest a estimées assez compétentes et indépendantes pour les nommer au CA de quatre sociétés d'État. À l'exception de Nancy Arbour, ces administrateurs ont contribué à la caisse du Parti libéral du Québec.

Nancy Arbour

Nommée en 2003 à Loto-Québec

Son CV, diffusé en 2003 par le bureau du premier ministre, est constitué en grande partie de ses emplois successifs d'attachée politique du député libéral des Îles-de-la Madeleine et de «responsable de l'agenda» au cabinet de la ministre déléguée à la condition féminine dans le gouvernement Bourassa (1990-1994). Lorsque son mandat a été renouvelé en 2007, son CV a été expurgé de toutes ces références politiques. Il n'y figure plus que la mention plus neutre de «conseillère politique» entre 1985 et 1998. Nancy Arbour est l'actuelle attachée politique du député libéral des Îles, Germain Chevarie. En 2008-2009, elle a touché 14 890$ pour sa présence aux réunions du CA de Loto-Québec.

Pasquale De Lillo

Nommé en 2004 à la RIO

Ce comptable agréé a démissionné de son siège d'administrateur de la RIO au mois d'août 2007. Il est aujourd'hui vice-président de Socodec, la filiale de SNC-Lavalin qui a construit dans les années 80 le toit en kevlar du Stade olympique, édifice géré par la RIO. En juin dernier, la RIO a annoncé son intention de confier à SNC-Lavalin un contrat d'environ 300 millions pour la construction d'un toit fixe. Ce projet est tombé à l'eau, la RIO ayant été forcée de procéder à un appel d'offres.

Norman E. Hébert

Nommé en 2004 à Hydro-Québec puis en 2006 à la SAQ

Membre du Barreau du Québec, il est surtout connu en tant que concessionnaire automobile (groupe Park Avenue) sur la Rive-Sud. Il a siégé au CA d'Hydro-Québec du mois d'avril 2004 au printemps 2007 et a occupé des postes de responsabilité dans des comités de la société d'État. En 2006, il a été nommé président du conseil de la SAQ. Son mandat a été renouvelé en janvier 2009 pour une durée de cinq ans.

Melvin Hoppenheim

Nommé en 2004 à Loto-Québec

En avril 2003, dans la revue new-yorkaise Jewish Daily Forward, le fondateur de la Cité du cinéma à Montréal s'est félicité de la «fantastique» victoire du parti de Jean Charest. L'article vante les mérites de M. Charest, pour qui la communauté juive ressentirait «une impression très favorable», et les mérites du PLQ, qui serait peu enclin à durcir la loi protégeant la langue française. Onze mois plus tard, M. Hoppenheim a été nommé administrateur de Loto-Québec. En 2007, la même revue l'a décrit comme un «donateur libéral» ayant des «liens étroits» avec Jean Charest. En 2008-2009, il a touché 19 915$ pour sa présence aux réunions du CA de Loto-Québec.

Pietro Perrino

Nommé en 2004 à la SAQ

Militant de longue date du PLQ, ancien conseiller de premiers ministres libéraux et ex-organisateur du parti du maire de Laval, Gilles Vaillancourt, M. Perrino est administrateur de deux FIER, des sociétés financées aux deux tiers par des fonds publics qui ont investi (et perdu) 2 millions de dollars dans l'agence de sécurité BCIA. M. Perrino y avait aussi investi son propre argent, toujours par l'entremise des FIER. Entre 2006 et 2008, BCIA a obtenu de la SAQ des contrats d'une valeur de 660 000$. En 2009-2010, M. Perrino a touché 21 755$ pour sa présence aux réunions du CA de la SAQ.

_____________________

RECTIFICATIF

Une erreur a été publiée dans notre dossier sur la nomination de donateurs libéraux dans des conseils d'administration de sociétés d'État. Le maire de Laval, Gilles Vaillancourt, a été nommé au conseil d'administration d'Hydro-Québec, mais, contrairement à ce que nous avons écrit, il n'a pas versé de contribution au Parti québécois ou au Parti libéral. Nos excuses.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer