Source ID:02327835b066321787877631581a4028; App Source:StoryBuilder

Un autre député du NPD ne se représentera pas aux élections d'octobre

Le député fédéral néo-démocrate Murray Rankin... (PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le député fédéral néo-démocrate Murray Rankin

PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

La Presse Canadienne
Ottawa

Le député fédéral néo-démocrate Murray Rankin a déclaré qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat aux élections d'octobre, ajoutant son nom à une longue liste de députés néo-démocrates ayant décidé de ne pas être de la course à l'automne.

M. Rankin a affirmé à La Presse canadienne qu'il avait s'agit d'une décision très difficile et que servir comme député et parlementaire avait été l'expérience la plus enrichissante de sa vie.

Disant vouloir passer à un autre chapitre après sept ans de représentation à Victoria, il soutient que cela n'a rien à voir avec les perspectives du NPD ou avec le leadership du chef Jagmeet Singh.

M. Rankin s'est dit fier de son travail pour l'équité fiscale et l'aide médicale à mourir et pour le soutien psychologique aux Canadiens qui exercent la fonction de juré.

Il a ajouté que son travail au sein du comité permanent de la justice de la Chambre des communes avait également été important, laissant entendre que la crise impliquant l'ancienne ministre de la Justice et procureure générale, Jody Wilson-Raybould, ferait sans doute l'objet de discussions encore pour un bon moment.

Le NPD ne fait pas très belle figure actuellement dans le soutien populaire et le financement.

M. Rankin a dit croire que les perspectives des néo-démocrates étaient « assurément en progression », faisant valoir que M. Singh a remporté son élection partielle à Burnaby-Sud par « des marges importantes » par rapport aux candidats libéral et conservateur.

« Cela me semble être un tournant, a-t-il déclaré. Nous aurons un chef à la Chambre... Je pense que les gens seront en mesure de voir un contraste important entre nous et les conservateurs et les libéraux. »

Parmi les députés néo-démocrates ayant annoncé qu'ils ne brigueraient pas de nouveau mandat en octobre figurent Hélène Laverdière, Romeo Saganash, Marjolaine Boutin-Sweet et Anne Minh-Thu Quach au Québec.

Ailleurs au pays, Linda Duncan en Alberta, Irene Mathyssen et David Christopherson en Ontario, et Fin Donnelly de la Colombie-Britannique ont dit qu'ils ne présenteraient pas de nouveau devant les électeurs.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer