« Je continue de maintenir, comme je l'ai fait depuis le début, que moi et mon personnel avons toujours agi de façon appropriée et professionnelle », a dit le premier ministre Justin Trudeau, en réaction au témoignage de l'ancienne ministre de la Justice. Le premier ministre était de passage à Outremont mercredi soir.

JANIE GOSSELIN LA PRESSE

« Je ne suis absolument pas d'accord avec les conclusions de l'ancienne procureure générale », a-t-il ajouté.

Il a admis avoir eu des discussions sur la « perte potentielle de près de 9000 emplois ».

En réaction au chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, qui a demandé la démission du premier ministre, il a répondu que les Canadiens auront un choix à faire dans quelques mois, tout en décochant une flèche à la formation politique, qui est, a-t-il dit, « encore le parti de Stephen Harper ».

M. Trudeau a affirmé avoir confiance en l'enquête du commissaire à l'éthique.

Il se trouvait dans Outremont pour remercier les bénévoles qui ont participé à la campagne de la nouvelle députée, Rachel Bendayan.