Le premier ministre Justin Trudeau a fait du porte-à-porte, lundi, avec sa candidate dans la circonscription montréalaise d'Outremont en vue de l'élection partielle qui aura lieu le 25 février.

Publié le 28 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

Le chef libéral a serré des mains et a discuté avec des électeurs en compagnie de sa candidate, l'avocate Rachel Bendayan.

Mme Bendayan avait tenté de se faire élire dans la circonscription en 2015, mais elle avait terminé deuxième derrière l'ancien chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) Thomas Mulcair, qui a démissionné en août.

M. Trudeau espère que les libéraux pourront reprendre ce siège, qui était considéré comme un château fort pour le parti avant que M. Mulcair ne l'emporte pour la première fois en 2007. L'élection sera aussi un test pour le nouveau chef du NPD, Jagmeet Singh.

Les libéraux continuent d'être en tête dans les sondages nationaux, mais leurs appuis ont diminué dans chaque région du pays comparativement au scrutin de 2015.

C'est au Québec et dans les provinces de l'Atlantique que le Parti libéral demeure le plus populaire quelques mois avant les élections générales du mois d'octobre.

Les libéraux détiennent en ce moment 40 des 78 sièges du Québec. Alors que les sondages suggèrent des défaites en Ontario et dans l'Ouest, le parti tente de faire des gains au Québec pour conserver sa majorité.