Source ID:4dbbd40351143a52855fbcf05427593c; App Source:StoryBuilder

Scott Brison quitte le Conseil du Trésor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse canadienne
Ottawa

Le premier ministre Justin Trudeau n'a pas voulu révéler l'ampleur du remaniement ministériel prévu lundi pour remplacer Scott Brison à la tête du Conseil du Trésor.

Le ministre a annoncé jeudi matin qu'il abandonnait sa carrière politique pour passer plus de temps avec sa famille. Il ne se représentera pas aux élections fédérales cet automne.

Des rumeurs permettent de croire que M. Trudeau apporterait plusieurs modifications à son conseil des ministres avant les élections cet automne.

« Évidemment, ça va demander quelques changements à notre cabinet et c'est ce que nous allons annoncer lundi », a-t-il dit lors d'un point de presse à Kamloops en Colombie-Britannique après avoir louangé M. Brison.

« Je veux d'abord reconnaître à quel point Scott Brison a été quelqu'un qui a dédié sa vie, 22 ans de sa vie aux services publics, a-t-il souligné. C'est un homme d'intégrité qui a toujours servi sa communauté et son pays avec des capacités extraordinaires et un engagement et une dédication (sic) très forte. »

Le premier ministre a refusé de commenter l'autre possible motivation de Scott Brison qui risque fort de devoir témoigner lors du procès hautement médiatisé du vice-amiral Mark Norman, le numéro deux de l'armée. Celui-ci est accusé d'avoir divulgué des secrets du cabinet au chantier maritime Davie, de Lévis, au détriment de celui d'Irving situé à Halifax. Les avocats de la défense devraient faire de M. Brison un témoin-clé au procès en août, quelques semaines à peine avant le début de la campagne électorale.

« J'ai accepté la décision de Scott Brison qui repose sur le fait qu'il veut passer plus de temps avec sa famille [...], a répété M. Trudeau. En ce qui a trait au procès, j'ai dit qu'il serait inapproprié pour moi de commenter. »

M. Brison a nié, jeudi, que son départ soit lié à la controverse entourant son rôle dans la suspension de M. Norman.

« J'aurais pris la même décision même si cette affaire ne s'était jamais produite », a-t-il déclaré en entrevue, refusant lui aussi de discuter davantage de questions qui sont actuellement devant les tribunaux.

Certains croient que M. Brison a fait pression sur le gouvernement Trudeau nouvellement élu, en 2015, afin qu'il suspende le contrat de 700 millions pour la conversion de l'Astérix, un porte-conteneurs transformé en navire ravitailleur de la Marine. Ce report aurait incité le vice-amiral Norman à divulguer des secrets à la Davie afin de pousser les libéraux à maintenir en vie le projet.

M. Brison a expliqué en Chambre qu'il avait simplement fait son travail, à titre de président du Conseil du Trésor, afin de s'assurer que les contribuables obtenaient un bon rapport qualité-prix pour le contrat. Il a également démenti les allégations portées par les avocats de M. Norman et des députés de l'opposition, qui lui reprochent d'avoir oeuvré en faveur du chantier maritime d'Irving, à Halifax - dans sa province.

M. Brison représente la circonscription de Kings-Hants en Nouvelle-Écosse depuis 1997 - initialement à titre de député progressiste-conservateur avant de se joindre aux libéraux en 2003. Il ne sait pas s'il restera député libéral jusqu'aux élections du 21 octobre.

« J'ai informé le premier ministre que je ne me représenterais pas, mais je lui ai également dit que je souhaitais abandonner rapidement mes responsabilités au cabinet et soutenir la transition vers un nouveau ministre, a expliqué M. Brison. Mon opinion personnelle est que le premier ministre et le gouvernement seront mieux servis par des ministres qui se présenteront aux prochaines élections. »

Il a indiqué qu'il annonçait sa décision maintenant afin de donner aux libéraux de sa circonscription le temps d'organiser une course à l'investiture pour choisir qui portera les couleurs du parti lors du prochain scrutin.

Scott Brison est entré dans l'histoire en devenant le premier homosexuel à être nommé à la tête d'un ministère fédéral et à nouveau en tant que premier homme politique fédéral à épouser son partenaire de même sexe.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer