Le remaniement ministériel concocté par le gouvernement de Justin Trudeau en vue de l'élection de 2019 s'avère plus important que prévu. Cinq nouveaux visages s'ajoutent au conseil des ministres, dont celui du Québécois Pablo Rodriguez, alors que Mélanie Joly perd des responsabilités.

Maxime Bergeron LA PRESSE

Deux grands thèmes marquent cet exercice: la nécessité de diversifier les partenaires commerciaux du Canada, alors que la guerre commerciale s'envenime avec les États-Unis, et le besoin de retisser les liens entre le fédéral et le provincial, au moment où le paysage politique se métamorphose un peu partout au pays.

«Nous reconnaissons que la donne est en train de changer à travers le pays avec l'élection de différents gouvernements provinciaux», a fait valoir M. Trudeau en conférence de presse à Ottawa, ce qui justifiait la nécessité d'avoir des personnes «fortes» au sein de son cabinet.

35 limousines

Le cabinet Trudeau passera de 30 à 35 membres. Le premier ministre a nommé un seul nouveau ministre originaire du Québec et trois de l'Ontario, où le gouvernement conservateur de Doug Ford vient d'être élu.

Les ministres-clé du cabinet Trudeau, dont Chrystia Freeland aux Affaires étrangères, Bill Morneau aux Finances, Jody Wilson-Raybould à a Justice et Catherine McKenna à l'Environnement, conservent comme prévu leurs fonctions, mais plusieurs ministres d'assez haut niveau changent en fin de compte de mandat.

Parmi ceux-ci, on compte François-Philippe Champagne, Mélanie Joly, Jim Carr, Dominic LeBlanc, Amarjeet Sohi et Carla Qualtrough, qui ont tous été assermentés mercredi matin à Rideau Hall, la résidence officielle de la gouverneure générale à Ottawa. 

Joly perd le Patrimoine

Mélanie Joly, qui a perdu plusieurs plumes dans le dossier Netflix dans la dernière année, se voit retirer la responsabilité du Patrimoine canadien et de la Culture. Un désaveu sans équivoque envers son travail dans ce dossier, estiment plusieurs analystes de la scène politique.

Son nouveau titre sera ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie. 

Justin Trudeau a nié que ce changement de titre constitue une rétrogradation pour la députée montréalaise.

«Je pense que les gens comprennent à quel point le tourisme est un moteur économique essentiel pour le Canada», a-t-il avancé, qualifiant ce ministère de «très important».

Rodriguez entre au cabinet

Le Québécois Pablo Rodriguez, whip du gouvernement Trudeau, obtient une promotion et devient ministre du Patrimoine canadien en remplacement de Mélanie Joly. Il sera aussi responsable du Multiculturalisme.

M. Rodriguez, un visage apprécié sur la colline parlementaire, fait ainsi son entrée officielle au conseil des ministres de Justin Trudeau.

Champagne change de mandat

Un autre Québécois, François-Philippe Champagne, passe du Commerce international au ministère de l'Infrastructure. 

Ce changement ne semble pas constituer une rétrogradation, puisque son nouveau ministère est responsable de gérer des dizaines de milliards en fonds publics partout au pays. La participation fédérale au Réseau express métropolitain (REM) de Montréal, par exemple, relève de son ministère.

M. Champagne remplace Amarjeet Sohi, qui devient ministre des Ressources naturelles. Sa prochaine année s'annonce chargée, avec le dossier litigieux de l'oléoduc Trans Mountain dans l'Ouest canadien, récemment acquis par le gouvernement fédéral.

Jim Carr, qui occupait ce poste-clé, devient ministre de la Diversification du commerce international. Il s'agit d'une nouvelle appellation pour le ministère du Commerce international, justifiée par la menace protectionniste posée par le gouvernement américain.

Montée de la droite 

Dominic LeBlanc, ministre du Nouveau-Brunswick qui était responsable des Pêcheries et des Océans, devient responsable des Affaires intergouvernementales. 

Ce poste risque de devenir crucial pour le gouvernement Trudeau après le changement de garde en Ontario, et l'élection possible de la Coalition Avenir Québec (CAQ) au Québec à l'automne et d'un prochain gouvernement conservateur en Alberta

Justin Trudeau a reconnu que la donne était en train de changer non seulement au Canada, mais aussi au plan mondial, avec la montée de gouvernements de droite.

Guidés par «la peur»

Le premier ministre a déploré que des gouvernements conservateurs «jouent la carte de la peur, de la division et de la scission au sein de l'électorat et nourrissent la carte de l'anxiété, ce qui ne fait que nourrir les problèmes».

M. Trudeau estime que les Canadiens «vont voir à travers ces jeux politiques et ces manigances».

La ministre des Services publics et l'approvisionnement, Carla Qualtrough, ajoute la responsabilité de l'Accessibilité à son portefeuille.

Nouveaux venus

Outre Pablo Roridguez, quatre nouveaux visages apparaissent au conseil des ministres de Justin Trudeau. 

Trois d'entre eux sont Ontariens, ce qui n'est pas étranger à l'élection d'un nouveau gouvernement conservateur en Ontario --hostile à plusieurs politiques progressistes de Justin Trudeau, notamment en matière d'environnement.

Bill Blair, présentement secrétaire parlementaire de la ministre de la Justice et procureure générale du Canada et de la ministre de la Santé, devient ainsi ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé.

M. Blair sera responsable du dossier chaud des migrants. Il ne parle pas français, ce qui ne devrait pas constituer un problème selon Justin Trudeau, même si le Québec reçoit la majorité des demandeurs d'asile du pays.

Mary Ng est nommée ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations.

Filomena Tassi, aujourd'hui whip adjointe du gouvernement, devient ministre des Aînés - un tout nouveau ministère.

Enfin, le Britanno-Colombien Jonathan Wilkinson, actuellement secrétaire parlementaire de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, remplacera Dominic Leblanc comme ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne.

Lightbound écarté

Le Québécois Joël Lightbound, une étoile montante sur la scène politique fédérale dont le nom avait beaucoup circulé ces derniers jours, n'a finalement hérité d'aucun ministère.

______________________________________________________________

Liste des membres du nouveau conseil des ministres

Voici la liste des membres du nouveau conseil des ministres dont la composition a été dévoilée mercredi, par ordre de préséance:

• Justin Trudeau: premier ministre

• Ralph Goodale: ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

• Lawrence MacAulay: ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

• Carolyn Bennett: ministre des Relations Couronne-Autochtones

• Scott Brison: président du Conseil du Trésor et ministre du Gouvernement numérique

• Dominic LeBlanc: ministre des Affaires intergouvernementales et du Nord et du Commerce intérieur

• Navdeep Singh Bains: ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique

• William Francis Morneau: ministre des Finances

• Jody Wilson-Raybould: ministre de la Justice et procureur général du Canada

• Chrystia Freeland: ministre des Affaires étrangères

• Jane Philpott: ministre des Services aux Autochtones

• Jean-Yves Duclos: ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

• Marc Garneau: ministre des Transports

• Marie-Claude Bibeau: ministre du Développement international

• James Gordon Carr: ministre de la Diversification du commerce international

• Mélanie Joly: ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie

• Diane Lebouthillier: ministre du Revenu national

• Catherine McKenna: ministre de l'Environnement et du Changement climatique

• Harjit Singh Sajjan: ministre de la Défense nationale

• Amarjeet Sohi: ministre des Ressources naturelles

• Maryam Monsef: ministre de la Condition féminine

• Carla Qualtrough: ministre des Services publics et de l'Approvisionnement et de l'Accessibilité

• Kirsty Duncan: ministre des Sciences et des Sports

• Patricia A. Hajdu: ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et du Travail

• Bardish Chagger: leader du gouvernement à la Chambre des communes

• François-Philippe Champagne: ministre de l'Infrastructure et des Collectivités

• Karina Gould: ministre des Institutions démocratiques

• Ahmed Hussen: ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

• Ginette C. Petitpas Taylor: ministre de la Santé

• Seamus Thomas Harris O'Regan: ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale

• Pablo Rodriguez: ministre du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme

• William Sterling Blair: ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé

• Mary F.Y. Ng: ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations

• Filomena Tassi: ministre des Aînés

• Jonathan Wilkinson: ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne