Une politologue experte en analyse des processus électoraux déplore que les ennuis techniques éprouvés lundi par Elections Nouveau-Brunswick lors du décompte des votes aux élections provinciales soient fréquents.

Publié le 24 sept. 2014
LA PRESSE CANADIENNE

Pauline Beange, de l'Université de Toronto, suggère un retour au décompte manuel qui, malgré le temps qu'il prend, demeure précis et fiable, à son avis.

Les ennuis techniques de lundi ont provoqué un délai d'au moins deux heures de la divulgation des résultats par la firme responsable, Dominion Voting.

Son président, John Poulos, a expliqué que le logiciel avait failli à bien acheminer les informations des bureaux de scrutin au serveur informatique basé à Fredericton et, par la suite, aux terminaux des médias.

Pendant l'interruption, des votes inscrits par des électeurs ont disparu, ce qui a nourri des doutes sur la validité du scrutin.