Source ID:; App Source:

Le fédéral modifie des pages de Wikipédia

Le 16 juillet 2014, sur la page du... (PHOTO ARCHIVES LA TRIBUNE)

Agrandir

Le 16 juillet 2014, sur la page du sénateur Pierre-Hugues Boisvenu (photo), on a supprimé un paragraphe concernant une plainte à l'endroit du sénateur.

PHOTO ARCHIVES LA TRIBUNE

CAMILLE CARPENTIER
La Presse

Un compte Twitter permet depuis près d'une semaine de connaître les modifications apportées par des employés du gouvernement fédéral à des pages de l'encyclopédie en ligne Wikipédia. «Je suis un logiciel qui gazouille des modifications anonymes faites à partir d'adresses IP du gouvernement du Canada, de la Chambre des communes et du ministère de la Défense nationale», indique le compte Government of Canada Edits (@gccaedits), créé le 9 juillet.

Depuis sa création, le compte automatisé a diffusé quelques dizaines de modifications apportées aux pages en anglais de politiciens conservateurs, comme le député Dean Del Mastro et la ministre Shelly Glover. Les pages du Musée canadien de l'histoire et d'appareils militaires ont aussi été retouchées. Certaines modifications sont minimes, d'autres plus étranges. 

Dans le cas de la ministre Glover, une phrase a été retirée d'un paragraphe qui explique la raison pour laquelle Élections Canada a demandé sa suspension en 2013.

Le cas du sénateur Boisvenu

D'autres pages ont été modifiées de façon plus substantielle. Dans celle du sénateur Pierre-Hugues Boisvenu, on a retiré hier un paragraphe complet concernant une plainte d'ordre éthique contre le sénateur, en juin 2013. «On n'a aucune idée de qui l'a fait. On n'est pas au courant, le sénateur non plus. Il n'a rien demandé à personne», assure Flore Lambelin, du bureau du sénateur Boisvenu. Le paragraphe a été remis par un autre internaute, avec une adresse IP non liée au gouvernement, une dizaine de minutes plus tard.

Ce n'est pas la première fois que des modifications anonymes sont faites sur les pages Wikipédia de certains sénateurs et ministres conservateurs. Un article du média VICE révèle que, le 10 juin 2013, une adresse IP provenant de la Chambre des communes a retiré de la page de Pamela Wallin une section complète à propos de la controverse liée aux dépenses de la sénatrice.

Des précédents

Le créateur du compte Twitter, Nick Ruest, est un bibliothécaire qui travaille aux archives numériques de l'Université York, à Toronto. Il dit s'être inspiré de comptes semblables qui diffusent les modifications faites par le Parlement britannique (@parliamentedits) et le Congrès américain

(@congressedits), qui ont vu le jour les 8 et 9 juillet. Le compte est lié à un logiciel à code source ouvert et diffuse de lui-même les modifications aux pages de l'encyclopédie en ligne lorsqu'elles surviennent. «Il n'y a pas d'intention ou de but précis, indique Nick Ruest pour expliquer la raison d'être de ce compte Twitter. C'est un exemple de ce qu'on peut faire avec des données publiques. Ça sert à informer les citoyens.»

Au cours des derniers jours, les comptes qui répertorient les modifications aux pages Wikipédia provenant d'adresses IP associées aux gouvernements ne cessent de se multiplier à la suite du travail d'internautes de Finlande, de Suède, de France, d'Australie et d'Allemagne, entre autres. 

Pour sa part, Nick Ruest affirme avoir reçu de nombreux commentaires positifs de la part d'internautes canadiens. «Si des gens du grand public ont plus d'information et qu'ils souhaitent la partager, ils sont invités à le faire», lance-t-il. Il invite par exemple les citoyens à faire parvenir les adresses IP associées à d'autres ministères.

Quelques modifications apportées au cours des derniers jours

> Le 16 juillet 2014, sur la page du sénateur Pierre-Hugues Boisvenu, on a supprimé un paragraphe concernant une plainte à l'endroit du sénateur. En juin 2013, il aurait tenté d'influencer un greffier du Sénat et un autre sénateur afin d'obtenir des conditions de travail avantageuses pour son adjointe, avec qui il entretenait une liaison amoureuse. Aucune sanction en lien avec cette affaire n'a toutefois été imposée au sénateur. La modification a été faite à partir d'une adresse IP de la Chambre des communes.

> Le 14 juillet 2014, sur la page de la ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles Shelly Glover, la phrase «Glover n'a pas classé des documents concernant la campagne électorale de 2011» a été supprimée. La modification a été faite à partir d'une adresse IP de la Chambre des communes.

> Le 15 juillet 2014, la page du Musée canadien de l'histoire a subi des modifications étranges. À la phrase «le musée présente quatre expositions permanentes», on a ajouté: «incluant une exposition sur l'âme immortelle de Pierre Trudeau, qui montre des signes de détérioration, ainsi que la dernière parcelle d'intégrité de Jean Chrétien». La modification a été faite à partir d'une adresse IP de la Chambre des communes.

> Certaines pages n'ont subi que des modifications minimes. Le 15 juillet, sur la page du député conservateur Dean Del Mastro, on a par exemple remplacé le terme «vendeur de voitures usagées» par le terme «vendeur d'autos». La modification a été faite à partir d'une adresse IP de la Chambre des communes.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer