Source ID:542466; App Source:cedromItem

À 16 mois des élections, entrée en scène de Mme Harper

Laureen et Stephen Harper.... (Photo Menahem Kahana, Agence France-Presse)

Agrandir

Laureen et Stephen Harper.

Photo Menahem Kahana, Agence France-Presse

(OTTAWA) Les conservateurs n'ont pas l'intention d'attendre le déclenchement de la prochaine campagne pour mettre en oeuvre certains pans de leur stratégie visant à décrocher un quatrième mandat consécutif en octobre 2015.

Perçue par certains stratèges comme un atout de taille durant la prochaine bataille, la femme du premier ministre, Laureen Harper, multiplie déjà les apparitions publiques aux côtés de Stephen Harper ou d'autres ministres, afin d'expliquer certaines politiques du gouvernement.

En février, un document explicitant la stratégie des stratèges du Parti conservateur, mis au jour par le Toronto Star, vantait les avantages de la mise à contribution de Laureen Harper en campagne électorale afin «d'humaniser» le premier ministre.

La semaine dernière, Mme Harper a participé au Sommet international sur la santé des mères et des nouveau-nés dans les pays en développement à Toronto, une cause à laquelle le premier ministre a consacré beaucoup d'efforts.

À l'issue de ce sommet, le gouvernement Harper a annoncé une aide de 3,5 milliards sur cinq ans pour réduire la mortalité chez les mères et les enfants dans les pays en développement.

À la fin avril, elle a accordé des entrevues à des médias anglophones afin de sensibiliser les Canadiens au fléau que constitue la cyberintimidation.

Encore hier, Mme Harper a accompagné deux ministres influentes du cabinet, la ministre des Transports Lisa Raitt et la ministre de la Santé Rona Ambrose, afin de donner le coup d'envoi à une campagne de sensibilisation aux distractions au volant, dans une école secondaire d'Ottawa.

Mme Harper est aussi très présente dans les capsules vidéo hebdomadaires produites par le bureau du premier ministre, intitulées 24/7, dans lesquelles est racontée la semaine de travail de M. Harper.

Soutenir son mari

Carl Vallée, proche collaborateur de M. Harper, a fait valoir que la femme du premier ministre est impliquée dans plusieurs causes qui lui tiennent à coeur.

«Mme Harper a longtemps défendu un certain nombre de causes qui lui sont chères et qui sont chères à de nombreux Canadiens, comme la SPCA, par exemple. Depuis le tout début de la carrière politique du premier ministre, elle a cherché à soutenir son mari en appuyant des causes pour lesquelles elle se passionne», a dit M. Vallée dans un courriel envoyé à La Presse.

Mais les partis de l'opposition estiment que les nombreuses sorties publiques de Mme Harper visent manifestement à redorer le blason de M. Harper. Ils doutent qu'une majorité des électeurs soient dupes de cette stratégie.

«C'est certain que c'est une stratégie du gouvernement de nous présenter peut-être un visage plus humain des politiques gouvernementales. Toutefois, ce sont les mêmes vieilles politiques du gouvernement Harper qui sont derrière toutes les allocutions et présentations», a affirmé le député bloquiste Jean-François Fortin.

«La seule chose que je dirais, c'est que ce fameux faux [documentaire] télé des conservateurs, 24/7, est quand même assez choquant lorsqu'on sait que c'est payé avec l'argent des contribuables et que c'est une infopub à temps plein pour le premier ministre lui-même», a affirmé le chef du NPD, Thomas Mulcair.

Le député libéral Stéphane Dion estime quant à lui qu'«on n'a pas besoin d'avoir un doctorat en communication pour comprendre que le premier ministre a un urgent besoin d'adoucir son image».




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer