Source ID:539804; App Source:cedromItem

NPD-Québec: Mulcair ne veut rien précipiter

Le chef du NPD Thomas Mulcair.... (Photo Adrian Wyld, La Presse Canadienne)

Agrandir

Le chef du NPD Thomas Mulcair.

Photo Adrian Wyld, La Presse Canadienne

(Ottawa) Même si l'aile québécoise du Nouveau Parti démocratique a commencé à recueillir des dons, Thomas Mulcair maintient qu'il n'est pas question pour son parti de se lancer en politique provinciale pour le moment. La Presse rapportait hier que le NPD-Québec avait commencé à recueillir des fonds, des sommes minimes, mais qui lui permettent de toucher de généreuses subventions. «Ma seule et unique préoccupation, là, c'est de battre les conservateurs de Stephen Harper, a martelé M. Mulcair hier. Donc pas question pour nous de scinder nos forces, de diviser nos efforts, de diviser nos ressources matérielles, humaines, financières.» Il croit qu'il y a de la place au Québec pour un parti fédéraliste de gauche comme le sien, mais il n'est pas question de se lancer dans cette aventure avant les élections fédérales en 2015. Aux Communes, le député conservateur Paul Calandra a accusé le NPD d'avoir mis sur pied un stratagème pour financer ses activités politiques au fédéral. «Le chef de l'opposition ne devrait pas utiliser son aile fantôme au Québec pour subtilement lever de l'argent au provincial, recevoir des subventions des contribuables québécois et ensuite financer les opérations politiques du NPD fédéral», a-t-il dénoncé.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer