Une députée conservatrice accusée d'abuser de ses ressources parlementaires

Eve Adams... (Photo PC)

Agrandir

Eve Adams

Photo PC

Jennifer Ditchburn
La Presse Canadienne
Ottawa

Une députée conservatrice qui veut se porter candidate dans une autre circonscription en 2015 semble utiliser ses privilèges parlementaires et ses fournitures payées par les contribuables pour acheminer des documents aux électeurs de sa nouvelle circonscription, une pratique qui irrite des membres locaux du parti.

Certains résidants de Burlington et Oakville, en Ontario, affirment avoir récemment reçu du matériel promotionnel d'Eve Adams, alors que leur députée actuelle est la ministre des Transports, Lisa Raitt.

Mme Adams assure qu'elle n'a enfreint aucune règle de la Chambre des communes et affirme avoir le droit, en tant que députée, d'envoyer des documents à l'extérieur de sa circonscription.

Eve Adams fait face à la chiropraticienne Natalia Lishchyna pour l'assemblée d'investiture conservatrice dans Oakville-North Burlington, une nouvelle circonscription qui n'existera théoriquement pas avant les prochaines élections.

Cette situation soulève des questions sur l'utilisation par Mme Adams de ressources parlementaires pour assurer sa nomination.

Julian DiBattista, président d'une association de circonscription à Hamilton, a écrit une lettre de plainte vendredi au Parti conservateur, après avoir reçu un dépliant de Mme Adams à sa résidence de Burlington, en Ontario.

Dans la lettre, M. DiBattista évoque la controverse entourant trois anciens sénateurs conservateurs dont les réclamations de dépenses illégitimes ont mené à leur suspension du Sénat, l'an dernier.

«En tant que contribuable, j'ai été furieux quand j'ai entendu dire que Mike Duffy, Patrick Brazeau et Pamela Wallin utilisaient des ressources fournies à mes frais pour leur profit personnel», a écrit M. DiBattista.

«Dans cette situation, je suis tout autant dérangé par l'usage abusif de ressources gouvernementales pour faire campagne à un poste élu.»

La Presse Canadienne a pu consulter deux dépliants différents ayant pour titre «Eve Adams, membre du Parlement», sous l'emblème de la Chambre des communes. Seule l'enveloppe des Communes indique que Mme Adams représente la circonscription non adjacente de Mississauga-Brampton North.

Le dépliant a été posté sans timbre, ce qui indique qu'il a été acheminé en vertu des privilèges postaux des parlementaires, payés par les contribuables.

Les députés peuvent envoyer des lettres sans payer les frais d'expédition, mais les règles de la Chambre des communes interdisent l'utilisation de ressources parlementaires à des fins électorales.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer