Le gouvernement fédéral a déposé un projet de loi jeudi matin permettant aux premiers nés du roi ou de la reine d'Angleterre d'accéder au trône, quel que soit son sexe.

Publié le 31 janv. 2013
LA PRESSE CANADIENNE

Londres avait déjà annoncé son intention de changer les règles de succession qui privilégiaient les garçons dans une famille royale. Mais les 16 pays appartenant au Commonwealth, dont le Canada, doivent donner leur assentiment à ce changement.

Les règles permettront aussi, dorénavant, à un monarque britannique de régner même s'il ou elle épouse quelqu'un de religion catholique.

Tous ces changements peuvent se faire sans aucun amendement à la Constitution canadienne.

Les hauts fonctionnaires qui ont expliqué le projet de loi n'ont pas pu y mettre un prix mais assurent que l'exercice ne coûte pas grand chose à l'État canadien.