Un nouveau sondage suggère que les Canadiens aimeraient voir du sang neuf à la tête des conservateurs et des libéraux fédéraux.

Mis à jour le 17 nov. 2010
LA PRESSE CANADIENNE

La moitié des répondants à un coup de sonde La Presse Canadienne Harris-Décima ont indiqué que les conservateurs devraient remplacer leur chef Stephen Harper. Et 64% aimeraient que les libéraux montrent la porte à Michael Ignatieff.

M. Harper recueille cependant un solide appui parmi ceux qui s'identifient comme conservateurs: 74% affirment que le parti n'a pas besoin d'un nouveau chef. En comparaison, 35% des répondants libéraux voudraient que M. Ignatieff reste.

Le sondage téléphonique a été mené auprès d'un peu plus de 1000 personnes du 11 au 14 novembre; la marge d'erreur pour les résultats nationaux est de 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Selon le président d'Harris-Décima, Allan Gregg, l'insatisfaction envers leur leadership explique pourquoi les conservateurs ont été incapables d'obtenir un appui suffisant pour décrocher un gouvernement majoritaire, et pourquoi les libéraux ont été dans l'impossibilité d'en profiter.

De nombreux répondants sont toujours en faveur des chefs du Nouveau Parti démocratique (NPD) et du Parti vert, Jack Layton et Elizabeth May.

Au Québec, 52% de toutes les personnes interrogées ne voient aucune raison de remplacer Gilles Duceppe, le chef du Bloc québécois. Chez les répondants qui se disent bloquistes, 26% souhaitent un changement à la direction.