Le ministre fédéral de l'Industrie, Tony Clement, a pressé les nageurs de faire preuve de prudence, dimanche, après avoir plongé la veille dans une rivière pour se porter au secours d'une femme en train de se noyer.

LA PRESSE CANADIENNE

Le député de Parry Sound-Muskoka était en train de manger à son domicile de Port Sydney, quelque 200 kilomètres au nord de Toronto, samedi, lorsqu'il a entendu des coups à la porte. En proie à l'hystérie, une femme lui a dit qu'une amie se noyait.

Le ministre s'est précipité jusqu'à la rivière Muskoka, qui coule devant sa maison, tandis que sa femme et son beau-père s'emparaient de vestes de sauvetage. Vêtu de shorts et d'un tee-shirt, il a plongé dans l'eau et est parvenu a ramener la femme, prénommée Jennifer, jusqu'à la rive.

L'épouse et le beau-père de M. Clement ont alors sauté dans l'eau pour en sortir la femme, qu'il ont tenté de réconforter, le temps qu'arrivent des infirmiers.

Les noyades sont nombreuses au Canada, cette année. Depuis le mois de janvier, plus de 200 personnes se sont noyées à la grandeur du pays. En ce sens, M. Clement recommande aux adeptes de la baignade de bien connaître les eaux qu'ils fréquentent, de rester près de la rive s'ils ne sont pas de bons nageurs et de toujours se munir de vestes de sauvetage.