Le Parti libéral du Canada demande au directeur parlementaire du budget de scruter l'achat prévu par le gouvernement d'avions militaires F-35 d'une valeur de plusieurs milliards de dollars.

LA PRESSE CANADIENNE

Le porte-parole libéral en matière de défense, Ujjal Dosanjh, a écrit au directeur parlementaire du budget, Kevin Page, se questionnant sur le bien-fondé de l'accord visant à acheter 65 de ces avions militaires à la fine pointe de la technologie pour un coût total de 16 milliards $.

M. Dosanjh affirme que la décision de renoncer à un appel d'offres pour cet achat devrait être examinée.

Il affirme que c'est le dernier épisode d'une série d'achats militaires qui ont eu lieu sans appel d'offres.

Dans les dernières années, le gouvernement a acheté des hélicoptères et deux différents types d'avions de transport sur la base de marchés conclus avec un fournisseur unique, sans chercher de soumissions concurrentielles d'autres constructeurs.

M. Dosanjh affirme que ces décisions pourraient faire endosser aux contribuables des coûts supplémentaires de 5 milliards $.

Le député libéral à demandé à M. Page d'analyser et de comparer les pratiques qui ont eu cours dans d'autres pays ayant acheté le même matériel militaire.

Le ministre de la Défense, Peter MacKay, a annoncé la semaine dernière que le gouvernement achèterait l'avion d'attaque interarmées de la société Lockheed Martin.