Source ID:; App Source:

Les conservateurs perdent du terrain

Au Québec, les conservateurs de Stephen Harper ont... (Photo: PC)

Agrandir

Au Québec, les conservateurs de Stephen Harper ont glissé au troisième rang avec 12% des appuis, contre 40% pour les bloquistes et 31% pour les libéraux.

Photo: PC

Joan Bryden
La Presse Canadienne
Ottawa

Les conservateurs du premier ministre Stephen Harper perdent du terrain en faveur des libéraux et des néo-démocrates dans les provinces où pourraient se jouer les prochaines élections fédérales, selon un nouveau sondage.

Le sondage La Presse Canadienne-Harris-Décima indique que les libéraux maintenaient une mince avance de trois points sur les conservateurs à l'échelle nationale, mais que les conservateurs ont perdu des appuis au Québec, en Ontario et en Colombie-Britannique, c'est-à-dire dans les provinces qui pourraient déterminer le résultat des prochaines élections.

«Les chiffres semblent relativement stables à l'échelle nationale, a commenté Jeff Walker, vice-président de Harris-Décima. Mais l'important est d'augmenter les suffrages là où les partis ont des chances de hausser le nombre de leurs sièges, et les libéraux progressent là où ils ont besoin de faire des gains, mais pas les conservateurs.»

A l'échelle du pays, les libéraux recueillent 32 pour cent des appuis, les conservateurs 29 pour cent, le NPD 16 pour cent et le Parti vert, 11 pour cent.

Mais en Ontario, où se joue le tiers des sièges à la Chambre des communes, les conservateurs accusent un retard de neuf points derrière les libéraux, avec 31 pour cent et 40 pour cent, respectivement. Le NPD compte 15 pour cent des appuis et les verts, 14 pour cent.

Au Québec, les conservateurs ont glissé au troisième rang avec 12 pour cent des appuis, contre 40 pour cent pour les bloquistes, 31 pour cent pour les libéraux, neuf pour cent pour les néo-démocrates et cinq pour cent pour les verts.

En Colombie-Britannique, les conservateurs sont passés en deuxième place, à égalité avec les libéraux (26 pour cent chacun) tandis que le NPD détenait une légère avance avec 29 pour cent des appuis. Les verts en avaient 16 pour cent.

Dans les provinces atlantiques, les libéraux conservaient une forte avance (41 pour cent), contre 27 pour cent pour les conservateurs, 25 pour cent pour le NPD et six pour cent pour les verts.

La seule région encourageante pour les conservateurs était celle des Prairies, où ils détiennent déjà tous les sièges sauf sept, et n'ont donc pas grand chose à y gagner.

Le sondage a été effectué auprès d'un peu plus de 2000 personnes entre les 8 et 19 avril. La marge d'erreur est de 2,2 points de pourcentage, 19 fois sur 20. Les résultats provinciaux ont des marges d'erreur plus élevées, notamment 3,8 points pour l'Ontario et 4,4 points pour le Québec.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer