Source ID:; App Source:

Renvoi des avocats de Khadr: Ottawa tente d'en savoir plus

Le lieutenant-commandant William Kuebler a été brutalement congédié... (Photo: PC)

Agrandir

Le lieutenant-commandant William Kuebler a été brutalement congédié vendredi.

Photo: PC

La Presse Canadienne
Toronto

Le congédiement par le Pentagone de l'avocat américain qui défendait le détenu canadien Omar Khadr est survenu après des mois de conflits avec ses supérieurs et ses collègues, ont indiqué plusieurs sources en entrevue à la Presse Canadienne samedi. L'impact que ce départ aura au Canada demeure toutefois inconnu.

Le lieutenant-commandant William Kuebler, qui défendait le jeune Torontois emprisonné depuis 2002 au centre de détention américain de Guantanamo, à Cuba, a été brutalement congédié vendredi.

Un porte-parole du ministère canadien des Affaires étrangères a affirmé samedi vouloir en savoir plus sur le congédiement de M. Kuebler. Le gouvernement insistera pour qu'Omar Khadr ait accès à un avocat compétent et de son propre choix.

Un des avocats canadiens du jeune détenu a affirmé qu'il se rendrait mardi à la prison de Guantanamo pour informer son client qu'un de ses avocats avait été licencié.

«Quelqu'un a congédié son avocat sans son consentement, je ne sais pas comment il réagira, a affirmé Me Nate Whitling. Omar pourrait tous nous congédier. Si cela se produit, ce sera quelque chose de très négatif», a-t-il ajouté.

Des médias américains ont indiqué que son renvoi était survenu à la suite d'une enquête interne menée par l'avocat de la défense principal des prisonniers de Guatanamo, le colonel Peter Masciola. Ce dernier a affirmé en entrevue que «l'équipe représentant Omar Khadr n'était plus fonctionnelle».

Une source, qui a préféré conserver l'anonymat, a quant à elle indiqué que le colonel Masciola avait conclu que M. Kuebler «divisait l'équipe militaire et qu'il avait échoué à agir dans le meilleur intérêt de Khadr».

Le lieutenant-commandant était reconnu pour la défense dynamique du jeune Khadr, accusé d'avoir tué un soldat américain à la grenade lors d'un combat en Afghanistan en 2002.

M. Khadr était âgé de 15 ans au moment des faits qui lui sont reprochés.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer