Source ID:; App Source:

Le Canada versera 10 milliards au FMI

Le premier ministre canadien Stephen Harper a annoncé mercredi qu'Ottawa allait... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Photo La Presse Canadienne

Agence France-Presse
Ottawa

Le premier ministre canadien Stephen Harper a annoncé mercredi qu'Ottawa allait verser une aide d'urgence de 10 milliards de dollars au Fonds monétaire international (FMI) «pour que les pays émergents et en développement puissent disposer des capitaux dont ils ont besoin».

Le gouvernement canadien va en outre débloquer 200 millions de dollars pour le programme global de liquidités pour les échanges de la Société financière internationale (SFI, institution de la Banque mondiale), est-il indiqué dans un communiqué publié mercredi soir.

«Ces fonds serviront à soutenir les échanges essentiels à la reprise économique», a indiqué le bureau du Premier ministre canadien. M. Harper se trouve actuellement à Londres dans le cadre du Sommet du G20, qui se tient aujourd'hui.

Il a été impossible mardi soir de joindre le bureau du premier ministre pour savoir quand et comment cette imposant somme serait versée au FMI. Denis Coderre, lieutenant québécois du Parti libéral du Canada, a soulevé mardi soir l'imprécision de l'annonce du gouvernement. «Le communiqué ne parle que des 200 millions qui seront débloqués. Qu'en est-il du reste?»

«Le Canada a un rôle à jouer en tant que pays du G-20, a ajouté M. Coderre. Mais il y a aussi la réalité du besoin de crédit ici, au Canada,» Il a en outre a souligné les besoins dans l'industrie automobiles et forestières.

Dans son communiqué, le gouvernement conservateur a indiqué que le Sommet du G20 devait se concentrer sur «quatre priorités» pour relancer l'économie mondiale.

Il faut ainsi «redresser le système financier de manière à maintenir le flux du crédit», «mettre en oeuvre une activité de relance concertée de manière efficace et expéditive», «éviter le protectionnisme» et «renforcer la réglementation des marchés financiers» au moyen d'une «saine réglementation nationale», a-t-il indiqué.

Le fonds d'urgence versé par Ottawa au FMI équivaut au tiers des 32 milliards de dollars du plan de relance sur deux ans de l'économie canadienne approuvé début février par la Chambre des communes.

Le Canada est l'un des rares pays occidentaux à ne pas avoir dû se porter au secours des banques, en raison de la solidité de son système financier. Si bien que le gouvernement conservateur de M. Harper a été régulièrement félicité par des gouvernements et des organisations internationales pour sa bonne gestion de la crise.

Un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) publié mardi plaçait d'ailleurs le Canada sur la courte liste des pays qui, selon l'OCDE, disposent encore de marges de manoeuvre budgétaires.

Lors d'une réunion préparatoire à la mi-mars, les grands argentiers du G20 s'étaient mis d'accord pour doubler, voire tripler les ressources du FMI, institution appelée à prêter à de nombreux pays atteints par la crise économique et financière mondiale.

Avec Catherine Handfield 




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer