Le premier ministre de l’Alberta a annoncé samedi que son Parti conservateur uni contestera devant les tribunaux le recours à la Loi sur les mesures d’urgence par le gouvernement fédéral.

Publié le 19 février
La Presse Canadienne

Il en fait part de cette décision sur son compte Twitter.

M. Kenney a déclaré que le recours à la loi était « inutile », « disproportionné », « violait la justice naturelle », « représentait une intrusion dans les compétences provinciales » et « créait un dangereux précédent ».

Il avait pourtant dit la semaine dernière qu’il respecterait la décision du gouvernement fédéral si celui-ci jugeait nécessaire de recourir à la Loi sur les mesures d’urgence pour en finir avec les manifestations dans les autres juridictions.

Toutefois, il a ajouté que le recours à cette loi dans sa province pouvait y attiser les tensions.

Selon lui, l’Alberta jouit des pouvoirs nécessaires pour faire respecter la loi et l’ordre. La GRC a arrêté 11 personnes qui manifestaient au poste-frontière de Coutts, plus tôt cette semaine.