(Ottawa) La Chine joue sur les divisions des démocraties, a dénoncé le premier ministre canadien Justin Trudeau dans une interview avec au réseau de télévision Global, appelant les pays occidentaux à « travailler ensemble » pour mieux résister à ces pressions.

Publié le 26 déc. 2021
Agence France-Presse

« Nous devons mieux travailler pour résister ensemble et empêcher la Chine de jouer sur nos divisions, les uns contre les autres », a déclaré M. Trudeau.

« Nous nous faisons concurrence et la Chine nous joue très intelligemment les uns contre les autres dans un marché ouvert », a fait valoir le premier ministre canadien. Les Occidentaux devraient au contraire « afficher un front uni », a-t-il plaidé.

Justin Trudeau avait annoncé le 8 décembre un boycottage diplomatique des Jeux olympiques d’hiver de Pékin, emboîtant le pas aux États-Unis, au Royaume-Uni et à l’Australie.

Les athlètes canadiens participeront aux Jeux qui commenceront le 4 février mais aucun représentant du gouvernement ne se rendra en Chine.

Les sources de tensions sont nombreuses entre le Canada et la Chine qui viennent tout juste de sortir d’une crise diplomatique sans précédent liée à l’arrestation, en décembre 2018, de la fille du fondateur du géant chinois des télécoms Huawei au Canada.

Meng Wanzhou et deux Canadiens qui étaient détenus en Chine ont été libérés en septembre après trois ans de détention dans ce qui a été appelé la « diplomatie des otages ».