(Ottawa) Le député libéral de Pontiac, William Amos, a présenté des excuses, jeudi soir, après avoir été aperçu en train d’uriner lors d’une séance virtuelle de la Chambre des communes, un mois après avoir été vu nu pendant une période de questions.

Mis à jour le 28 mai 2021
La Presse Canadienne

« Hier soir (mercredi), alors que j’assistais virtuellement aux délibérations non-publiques de la Chambre des communes, j’ai uriné sans me rendre compte que ma caméra était allumée », a expliqué M. Amos dans une déclaration publiée sur Twitter.

« Je suis profondément embarrassé par ma conduite et par la détresse qu’elle a pu causer à quiconque en a été témoin », a-t-il ajouté.

M. Amos a également affirmé qu’il se retirait temporairement de son rôle de secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne, et de ses fonctions de comité « afin d’obtenir le soutien approprié ».

« Bien que accidentelle et non visible du public, mon action était tout à fait inappropriée, et je m’en excuse sans réserve », a-t-il poursuivi.

Le 14 avril, La Presse Canadienne avait obtenu copie d’une capture d’écran montrant M. Amos complètement nu lors d’une période de questions en formule hybride. Seul son sexe était caché par son téléphone.

Le député avait qualifié l’évènement de « distraction involontaire ». Il avait expliqué qu’il était en train de se changer après une séance de jogging sans se rendre compte que sa caméra était activée.

Le whip en chef du gouvernement, Mark Holland, avait alors soutenu qu’il allait rappeler aux députés de son caucus de faire très attention lorsqu’ils sont à proximité d’une caméra d’ordinateur.

« C’est un avertissement pour tout le monde. Il faut vraiment toujours tenir pour acquis que cette caméra est allumée et s’assurer de toujours être habillé de manière appropriée », avait soutenu M. Holland lors d’une brève entrevue avec La Presse Canadienne.

Le député du Bloc québécois Sébastien Lemire s’était ensuite excusé à la Chambre des communes pour avoir pris la capture d’écran. Il avait mentionné ne pas savoir comment l’image s’était retrouvée dans les mains des médias aussi rapidement.

Lors d’une rencontre du Bureau de régie interne, qui regroupe des membres de tous les partis, M. Holland avait demandé à M. Lemire de préciser ses intentions et de dévoiler l’identité des personnes à qui il avait envoyé la photo.

Ce comité devait se réunir à nouveau plus tôt jeudi, mais la rencontre a été annulée.

William Amos est député de Pontiac depuis 2015.