(Québec) Les libéraux demandent à Québec de mettre en place dès la semaine de relâche un forum sur la réussite éducative pour préparer un plan scolaire qui corrigera « les retards qui ont été accumulés [en raison de la COVID-19] sans faire de bourrage de crâne ».

Hugo Pilon-Larose Hugo Pilon-Larose
La Presse

La critique libérale en matière d’éducation, Marwah Rizqy, estime que le gouvernement Legault doit mettre en place un tel forum en mars, afin que des mesures soient appliquées dès un ralentissement de la pandémie.

« On doit se parler pour avoir un vrai plan, et pas un plan qui est fait à la va-vite. […] [Le plan doit être travaillé] dès le mois de mars, pendant la semaine de relâche », réclame-t-elle.

La députée libérale rappelle que plus de 1000 classes étaient déjà fermées en date du 1er février en raison d’éclosions à la COVID-19, quelques semaines après le retour des Fêtes. Des milliers de classes ont également basculé en enseignement à distance l’automne dernier en raison du coronavirus.

« On s’attend à ce que [ces fermetures] aient un impact important dès le premier bulletin. Le taux d’échec sera plus important. Il était estimé entre 30 % et 50 % en français ou en mathématique à l’automne [par les directions d’établissements scolaires] », a-t-elle dit, alors que le premier bulletin sera remis aux élèves du Québec au cours de la semaine.

Dans ce contexte, le programme de tutorat annoncé récemment par Québec ne sera pas suffisant, prédit-elle. Mme Rizqy demande au ministre de l’Éducation Jean-François Roberge de permettre aux étudiants des autres domaines que l’enseignement (comme la littérature ou les mathématiques, par exemple) de devenir tuteurs pour aider les jeunes qui ont des difficultés d’apprentissage.

« Je vais aussi prendre mon chapeau de fiscaliste : je ne connais pas grand monde à la retraite qui va revenir au travail avec des pénalités au niveau fiscal », note-t-elle, pressant Québec de prévoir des incitatifs fiscaux pour que les retraités du secteur de l’éducation s’inscrivent au programme de tutorat.