(Québec) Pour la première fois, un représentant des Premières Nations prend la tête du conseil d’administration d’une société d’État au Québec. Le gouvernement Legault a en effet nommé Konrad Sioui, ex-grand chef de la Nation huronne-wendat, président du C.A. de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Mis à jour le 27 janv. 2021
Tommy Chouinard
Tommy Chouinard La Presse

Le Conseil des ministres a procédé à sa nomination lors de sa réunion hebdomadaire, mercredi.

M. Sioui a été l’un des représentants des communautés autochtones les plus connus des dernières années. Il a été élu à la tête de la Nation huronne-wendat à Wendake, dans la région de Québec, en 2008. Il a gouverné pendant 12 ans, perdant ses élections l’an dernier.

Cette nomination survient alors que le gouvernement Legault a fait l’objet de bien des critiques dans les derniers mois au sujet de sa réaction face au rapport de la commission Viens, qui a conclu qu’il lui « semble impossible de nier la discrimination systémique dont sont victimes les membres des Premières Nations et les Inuits dans leurs relations avec les services publics ». La mort de Joyce Echaquan, sous une pluie d’insultes racistes à l’hôpital de Joliette, a accentué la pression sur le gouvernement.

La SAAQ est l’un des plus gros assureurs publics au Canada. La Presse révélait récemment que de nombreuses compagnies d’assurance refusent d’offrir des soumissions dans des réserves autochtones sans même analyser les dossiers.

Le ministre des Transports, responsable de la SAAQ, François Bonnardel, estime que l’expérience et l’humanisme de M. Sioui, un « gestionnaire aguerri », permettront d’appuyer la société d’État « dans l’amélioration constante de ses services à la clientèle et aux accidentés de la route ».

Son collègue responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, ajoute que cette nomination représente « un autre pas vers une meilleure représentativité au sein de nos C.A. » La sous-représentation des minorités au sein des organismes publics est décriée depuis de nombreuses années.