(Ottawa) L’ancien président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Michael Sabia, est nommé au poste de sous-ministre au ministère des Finances à Ottawa.

Joël-Denis Bellavance Joël-Denis Bellavance
La Presse

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé cette nomination alors que son gouvernement a confirmé la semaine dernière son intention de mettre en œuvre un vaste plan de relance économique pouvant atteindre 100 milliards de dollars sur trois ans dans son prochain budget. Celui-ci devrait être déposé au printemps.

M. Sabia, qui avait pris les commandes de la Banque de l’infrastructure du Canada en avril, arrive en poste alors que le déficit fédéral a explosé à près de 381 milliards de dollars durant l’exercice financier en cours à cause de la crise économique provoquée par la pandémie de COVID-19.

M. Sabia, qui a déjà travaillé au ministère des Finances au début des années 90, entreprendra ses nouvelles fonctions le 14 décembre. Il prendra la relève de Paul Rochon, qui a annoncé son départ le lendemain du dépôt de la mise à jour économique par la ministre des Finances Chrystia Freeland.

M. Rochon, qui a été sous-ministre aux Finances pendant six ans, a pour sa part été nommé au poste de haut fonctionnaire auprès du Bureau du Conseil privé.

« J’aimerais féliciter Michael Sabia pour son nouveau rôle de sous-ministre des Finances », a lancé le premier ministre Justin Trudeau en conférence de presse lundi alors qu’il annonçait que le Canada recevrait les premières doses du vaccin produit par Pfizer et BioNTech à partir de la semaine prochaine.

« Il fait un travail remarquable en tant que président de la Banque d’Infrastructure et je sais que ses compétences nous seront très précieuses pendant que nous rebâtissons une économie forte et résiliente », a-t-il ajouté, tout en remerciant les années de service de Paul Rochon.