Tous les députés ainsi que le personnel du Bloc québécois qui avaient assisté à un caucus potentiellement problématique, au début du mois, ont finalement été déclarés négatifs à la COVID-19. Atteint de la maladie, le chef Yves-François Blanchet, lui, demeure en isolement jusqu’à la fin septembre.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

La formation politique en a fait l’annonce jeudi soir, confirmant du même coup que toutes les personnes concernées « ont été en confinement pendant 14 jours », respectant ainsi les directives de la Santé publique.

Tout près d’une quarantaine de personnes avaient participé à un caucus général, le 8 septembre dernier, à Saint-Hyacinthe. Peu après, la découverte d’un cas positif chez un employé du cabinet de M. Blanchet, qui était présent au moment des faits, avait notamment forcé une trentaine d’élus à se placer en isolement volontaire.

Maintenant que leurs résultats sont négatifs, la plupart des députés pourront donc progressivement retourner siéger en Chambre, au courant des prochains jours. « Déjà, aujourd’hui, on avait des élus sur place, et d’autres qui étaient en formule hybride », illustre la porte-parole du parti, Carolane Landry.

Deux députés et deux employés du Bloc devront toutefois prolonger leur période d’isolement de manière préventive, jusqu’aux 28 et 29 septembre prochains, « C’est qu’ils ont été en contact avec M. Blanchet, lors d’une rencontre, les 14 et 15 septembre derniers », explique Mme Landry à ce propos.

Vendredi dernier, M. Blanchet avait annoncé avoir contracté la COVID-19. Il n’a donc pas été présent physiquement pour la rentrée parlementaire, mercredi, et demeurera également isolé jusqu'à la fin du mois.

Sa femme, Nancy Déziel, avait plus tôt dévoilé qu’elle avait contracté le virus. Celle qui est aussi conseillère municipale à la Ville de Shawinigan a témoigné sur Twitter qu’elle avait perdu le sens de l’odorat, ce qui n’a toutefois pas été le cas pour Yves-François Blanchet, aux dernières nouvelles.