(Québec) Le Parti québécois (PQ) choisira son prochain chef le 19 juin. L’ex-députée Agnès Maltais sera présidente d’élection.  

Hugo Pilon-Larose Hugo Pilon-Larose
La Presse

L’exécutif national du parti a transmis un projet de règlement d’élection à la conférence de coordination, qui se réunira le 1er février pour définir les règles de la course à la direction. Cette instance du PQ réunit l’exécutif national, le comité des jeunes et les présidents des régions du Québec.  

À l’heure actuelle, le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, est le seul à avoir officialisé sa candidature. Il est toutefois probable que l’avocat Paul St-Pierre Plamondon se lancera dans la course prochainement. L’historien Frédéric Bastien, l’avocat en immigration Stéphane Handfield et l’humoriste Guy Nantel ont aussi affirmé par le passé qu’ils étaient en réflexion.  

Pour la première fois cette année, l’élection d’un nouveau chef pour remplacer Pascal Bérubé, qui assure le leadership de façon intérimaire depuis la défaite de Jean-François Lisée en 2018, pourrait se faire grâce à un vote des membres et des sympathisants du parti. Cette possibilité, qui est permise dans les nouveaux statuts du parti, sera débattue le 1er février.