(Québec) Le gouvernement Legault investit 30 millions dans un nouveau programme d’aide financière destiné aux municipalités qui veulent protéger et rénover des bâtiments patrimoniaux.

Hugo Pilon-Larose Hugo Pilon-Larose
La Presse

Selon nos informations, la ministre de la Culture, Nathalie Roy, détaillera l’annonce et d’autres mesures jeudi à l’Assemblée des MRC de la Fédération québécoise des municipalités, à Québec. Elle sera accompagnée pour l’occasion de la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest.

Pour être admissible au programme, un bâtiment devra être d’intérêt patrimonial, sans nécessairement avoir une désignation gouvernementale officielle. Les municipalités qui postuleront au programme et dont la demande sera acceptée devront payer la moitié des travaux.

Québec annoncera aussi jeudi qu’il financera à la hauteur de 50 % le salaire d’un agent de développement en patrimoine immobilier dans les municipalités et les MRC qui en voudront un. Cet investissement permettra au ministère de la Culture de compléter un inventaire global de l’ensemble du patrimoine immobilier au Québec.

La question de la protection du patrimoine a fréquemment fait les manchettes ces derniers mois. En novembre 2018, la démolition de la maison du patriote René Boileau, à Chambly, avait particulièrement soulevé l’indignation, alors que des citoyens avaient tout fait pour empêcher sa destruction, en vain.

La vérificatrice générale du Québec mène également un audit sur la gestion du patrimoine au Québec. Les résultats de cette enquête devraient être dévoilés au printemps 2020. Au gouvernement Legault, on attend le rapport avant de rouvrir, si nécessaire, la loi sur le patrimoine.