Sylvain Gaudreault se lance dans la course à la direction du Parti québécois. Le Quotidien a appris que le député de Jonquière avait réservé une salle où seraient convoqués les médias lundi matin, afin d’en faire l’annonce.

Le Quotidien

Une source proche du dossier a affirmé au Quotidien que Sylvain Gaudreault pourrait bénéficier d’appuis importants. Certaines personnes devraient d’ailleurs manifester officiellement leur soutien en l’accompagnant lundi lors de l’annonce, au Côté-Cour de Jonquière.

> Lisez la suite de l'article sur le site du Soleil

Qui est Sylvain Gaudreault ?

Sylvain Gaudreault a été élu pour la première fois en 2007 et n’a pas perdu une élection depuis. La circonscription de Jonquière avait été représentée par Lucien Bouchard de 1996 à 2001, avant de devenir libérale avec Françoise Gauthier de 2001 à 2007. 

En 2012, après la victoire du Parti québécois, la première ministre Pauline Marois lui confiait un double rôle : ministre des Transports et ministre des Affaires municipales. 

Aux Transports, Sylvain Gaudreault a milité pour l’électrification des transports ainsi que pour le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal. « Je crois que d’ici à la fin de la décennie, on devrait être capable de rouler dans une nouvelle ligne bleue », avait-il prédit dans une entrevue avec La Presse en 2012. 

Le caucus du parti l’a choisi comme chef intérimaire pendant quelques mois, entre la démission de Pierre Karl Péladeau, en mai 2016, et l’élection de Jean-François Lisée en octobre de la même année. 

Aujourd’hui, il est vice-président de la Commission de l’administration publique à Québec. Il est aussi le porte-parole péquiste dans une panoplie de dossiers : la santé, l’énergie et l’environnement. 

Né en juillet 1970 à Chicoutimi, Sylvain Gaudreault est titulaire d’un baccalauréat en histoire et d’un autre en droit. Il a enseigné au cégep de Jonquière jusqu’à sa première élection pour le Parti québécois. Il a été membre du Barreau du Québec de 1996 à 2010.

— Raphaël Pirro, La Presse