(Québec) Le Parti québécois (PQ) demande au Directeur général des élections (DGE) de se pencher sur la campagne de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans l’élection complémentaire en cours dans Jean-Talon.

Patrice Bergeron
La Presse canadienne

Le chef intérimaire péquiste, Pascal Bérubé, fait référence à une annonce du gouvernement caquiste dimanche dans cette circonscription en pleine campagne électorale, avec la candidate caquiste Joëlle Boutin.

Par l’entremise de Twitter, le DGEQ a confirmé que « la situation a été portée » à son attention. Mais de son côté, le chef caquiste François Legault a assuré que tout était en règle.

Dimanche, dans Jean-Talon, la ministre de la Santé, Danielle McCann, a annoncé officiellement la réduction des tarifs de stationnement dans les hôpitaux du Québec, accompagnée des élus de la région de la Capitale-Nationale, alors que le gouvernement avait pourtant déjà procédé à cette annonce quelques jours auparavant.

Selon le Parti québécois, les dépenses encourues pour cette annonce pourraient figurer au titre de dépenses électorales.

En mêlée de presse mardi, Pascal Bérubé a transmis par Twitter un article et une photo adressés au DGE. Dans l’article, on fait référence à l’annonce de la ministre dans Jean-Talon et sur la photo, on voit les élus caquistes de la région de Québec, ainsi que Mme Boutin.

Selon M. Bérubé, le chef caquiste François Legault confond son parti avec le gouvernement : il se servirait ainsi du gouvernement pour mousser la popularité de la CAQ dans la circonscription.

Pour sa part, le premier ministre s’est défendu d’avoir eu recours à des fonds publics à des fins partisanes. Il a assuré que l’annonce a été faite en l’absence de Mme Boutin, qui a joint les élus caquistes seulement pour la photo.

Le scrutin dans Jean-Talon aura lieu le 2 décembre.