L’ancienne journaliste Chu Anh Pham a été investie par le Nouveau Parti démocratique (NPD) pour la circonscription d’Honoré-Mercier, dimanche matin. Consciente que le défi est de taille, Mme Pham se dit optimiste quant à sa candidature aux prochaines élections fédérales.

MFerah@lapresse.ca
La Presse

Elle a admis ne pas disposer de la machine et des mêmes donateurs que son adversaire, le ministre libéral Pablo Rodriguez. Elle affirme néanmoins agir par principe pour défendre ses valeurs. M. Rodriguez a déjà perdu des élections suite à la vague orange, a-t-elle rappelé à La Presse en entrevue téléphonique.  

Que ce soit au niveau fédéral, provincial ou municipal, la mère de quatre enfants jugeait nécessaire de faire le saut en politique. Elle a trouvé dans le NPD un aspect progressiste, inclusif et ouvert sur le monde qui la rejoint.

Parmi ses priorités : remédier à la crise des médias, minés par les géants du web. En tant qu’ancienne journaliste, elle a constaté les ravages qu’ils peuvent faire dans une salle de nouvelles, a-t-elle dit. Pour elle, les GAFAs (Google, Amazon, Facebook et Apple), ont des comptes à rendre. « Leur contenu est alimenté par les médias et ils parviennent ainsi à attirer du public sans rien produire », déplore la candidate.

Chu Anh Pham a été journaliste pendant 12 ans à TVA, Radio-Canada et La Presse. La candidate néo-démocrate a ensuite bifurqué vers une carrière en communication, en tant que conseillère en milieu syndical et en entreprise.