(Québec) C’est officiel, il n’y a plus de crucifix dans le Salon bleu. L’Assemblée nationale a confirmé l’avoir retiré de la salle des débats, mardi.

Martin Croteau Martin Croteau
La Presse

Fin mars, les parlementaires ont voté à l’unanimité pour le retrait de la croix chrétienne. On était alors en plein débat sur la laïcité.

Le cruficix a fait son apparition au Salon bleu sous Maurice Duplessis en 1936. La pièce originale a été remplacée sous René Lévesque en 1982. Elle est restée bien visible par-dessus le siège du président François Paradis jusqu’à la fin de la dernière session parlementaire.

Les deux croix, celle de 1936 et celle de 1982, seront exposées dans une vitrine qui sera aménagée à l’extérieur de la salle des débats. Elles pourront être vues par le public.