Source ID:ef9a9d0cf2d03dd78ee77e9f6b7ce119; App Source:StoryBuilder

Annonce sur l'avenir politique de Philpott et Wilson-Raybould lundi

Les anciennes ministres libérales Jane Philpott et Jody... (PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Les anciennes ministres libérales Jane Philpott et Jody Wilson-Raybould ont claqué la porte du cabinet dans la foulée de l'affaire SNC-Lavalin.

PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

(Ottawa) Les anciennes ministres libérales Jane Philpott et Jody Wilson-Raybould feront le point sur leur avenir politique lundi.

Les élues, qui ont claqué la porte du cabinet dans la foulée de l'affaire SNC-Lavalin, annonceront leur décision à la même heure, chacune dans sa circonscription.

Dans un communiqué qui a été publié à la même heure, vendredi, en anglais, elles n'offrent guère d'indices sur leurs intentions.

Sur son compte Twitter, la députée britanno-colombienne Jody Wilson-Raybould a écrit un message à l'intention de ses commettants. «Je suis impatiente de vous dire quelles seront les prochaines étapes pour moi», a-t-elle gazouillé.

Le Parti vert du Canada et le Nouveau Parti démocratique n'ont pas caché qu'ils seraient heureux de les accueillir dans leurs rangs. La leader verte, Élizabeth May, disait tout récemment qu'elle s'attendait à une réponse de leur part d'ici le mois de juin.

À son bureau, on n'a pas voulu offrir de commentaires, vendredi. «Je n'ai absolument rien à dire. C'est à elles [Mme Wilson-Raybould et Mme Philpott] de faire leur annonce», a déclaré la chef de cabinet d'Elizabeth May à La Presse.

Le premier ministre Justin Trudeau a exclu les deux députées du caucus de son parti en avril dernier, après des semaines de tourmente. En même temps, il leur a retiré le droit de se présenter sous la bannière libérale aux élections du 21 octobre 2019.

Les élues ont démissionné du conseil des ministres pour une question de principe, après que Jody Wilson-Raybould eut accusé le premier ministre et son entourage d'avoir exercé une pression inappropriée sur elle pour éviter un procès criminel à SNC-Lavalin.

Les deux ont piloté des dossiers majeurs dans le cabinet Trudeau. Jane Philpott a été ministre de la Santé avant de passer aux Services aux autochtones, puis au Conseil du trésor. Sa comparse a été à la Justice avant d'être rétrogradée aux Anciens combattants.

Elles avaient fait leur entrée à la Chambre des communes pour une première fois en 2015. Jane Philpott représente la circonscription ontarienne de Markham-Stouffville, tandis que Jody Wilson-Raybould est députée de Vancouver Granville, en Colombie-Britannique.

L'annonce des deux élues indépendantes depuis leur éjection du caucus aura lieu à 12h30, heure de l'Est. Elles n'ont pas répondu voulu préciser leurs intentions entre-temps. «Je serai heureuse d'en discuter lundi», a écrit Mme Wilson-Raybould dans un courriel à La Presse.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer