(Québec) La députée Véronique Hivon renonce à se porter candidate à la direction du Parti québécois.

Tommy Chouinard Tommy Chouinard
La Presse

Elle en a fait l’annonce sur les réseaux sociaux mardi. « Je vis le moment où ma famille a le plus besoin de moi depuis que je suis en politique et où j’ai le plus besoin d’être là pour elle. Aussi, l’idée de relever simultanément le défi qui requiert le plus grand niveau d’engagement en politique et de faire coexister ces deux 'niveaux de défis' d’intensité supérieure, à la fois personnels et politiques, n’est tout simplement pas envisageable pour moi. Cela m’amène donc à prendre la décision de ne pas être candidate lors de la prochaine course à la chefferie », écrit-elle sur Facebook.

Elle conserve « le détail des raisons bien personnelles qui sont en cause par respect pour [ses] proches ». Elle dit communiquer sa décision maintenant « par souci de clarté et de transparence ». « Même si la course n’aura pas lieu avant 2020, je trouve important de donner l’heure juste à mes collègues et aux membres du Parti québécois. »

« C’est évidemment une grosse décision, mais les conditions n’étant tout simplement pas réunies pour que [je] puisse me lancer en ce moment, c’est une décision qui s’est imposée clairement et qui est la seule que je peux prendre en toute sérénité », ajoute-t-elle.