(Ottawa) Les intentions de vote du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario dégringolent et le taux d’insatisfaction envers le premier ministre Doug Ford n’a jamais été aussi élevé selon un sondage Recherche Mainstreet réalisé mardi et mercredi derniers.

Mis à jour le 24 mai 2019
La Presse canadienne

Les résultats du sondage publié par Capitales Médias n’accordent plus que 22,4 % de la faveur au gouvernement Ford, comparativement à près de 40 % au début du mois de janvier dernier.

Le sondage établit à 39,9 % les appuis au Parti libéral de l’Ontario, même s’il n’a pas encore élu son nouveau chef. Le Nouveau Parti démocratique est deuxième, avec 24,2 % des intentions de vote. Le Parti vert est derrière les progressistes-conservateurs, en vertu de 12 % de la faveur.

La maison de sondage a observé que le Parti progressiste-conservateur recule dans toutes les régions de la province, dans toutes les catégories d’âge. De plus, la cote de popularité du premier ministre Doug Ford est inférieure à celle de l’ex-première ministre Kathleen Wynne à la fin de son mandat.

Le Parti progressiste-conservateur forme un gouvernement majoritaire en Ontario depuis les élections générales de juin dernier.

Le sondage Mainstreet a été réalisé auprès de 996 personnes en Ontario. Sa marge d’erreur est de plus ou moins 3,1 %, 19 fois sur 20.