Ottawa injectera 58,5 millions dans l’industrie du tourisme afin de contribuer à la création de 54 000 nouveaux emplois d’ici 2025, a annoncé mardi matin la ministre Mélanie Joly, lors d’une visite au marché Jean-Talon.

Manon Louvet
La Presse

Pour les cinq prochaines années, le gouvernement a choisi de placer le tourisme dans ses sept priorités. Aujourd’hui, ce secteur est l’un des plus attractifs pour le Canada: «Il est notre plus important produit d’exportation et représente plus de 1,8 million d’emplois dans le pays, soit un sur dix», a précisé la ministre.

Depuis 2017, un nombre record de visiteurs étrangers arrive au Canada, mais Mme Joly souligne que les «visiteurs concentrent leurs activités touristiques sur les trois grandes villes du Canada: Montréal, Toronto et Vancouver». Un fait auquel la ministre souhaite remédier pour mettre en lumière les activités locales, mais aussi hivernales.

L’objectif de cette nouvelle stratégie pour la croissance du tourisme sera également de rapprocher les secteurs privés et publics. Cela devrait permettre de proposer plus d’activités typiques grâce au soutien des investissements privés.

Un Fonds pour les expériences canadiennes de 58,5 millions de dollars sera ainsi créé pour améliorer la qualité des produits et des services touristiques du Canada: «Cela permettra d’aider les communautés à offrir de nouveaux produits ou expériences touristiques ou à améliorer ceux déjà offerts ou encore pour créer, rénover ou agrandir des installations touristiques», a affirmé la ministre du Tourisme.