Source ID:; App Source:

L'ADQ décimée dans les Laurentides

Daniel Ratthé...

Agrandir

Daniel Ratthé

L'Action démocratique se dirigeait vers une débâcle complète dans les Laurentides, là où le parti avait créé la surprise en 2007 en raflant cinq des huit circonscriptions. C'est le Parti québécois qui a le vent dans les voiles, semblant en bonne position de rafler sept circonscriptions.

Douce revanche donc pour le PQ, qui avait vu l'ADQ lui arracher quatre circonscriptions en 2007. Pour le match revanche dans Blainville, le PQ comptait cette fois sur Daniel Ratthé, un conseiller municipal de Blainville, pour déloger le député adéquiste Pierre Gingras. M. Ratthé était en bonne position de réussir cette mission, avec quelque 39% des suffrages exprimés, devant la libérale Johanne Berthiaume (33%) et le député sortant Pierre Gingras (22%).

Dans Prévost, le PQ a choisi l'enseignant Gilles Robert pour reprendre la circonscription. Tôt en soirée, il disposait déjà d'une confortable avance, avec 46% des voix, devant le libéral Jacques Gariépy (26%) et M. Camirand (20%).

Dans Groulx, l'adéquiste Linda Lapointe était menacée par le péquiste René Gauvreau, qui détenait 40% des suffrages exprimés. La députée sortante récoltait quant à elle 18% des voix.

Dans Deux-Montagnes, le péquiste Benoit Charette menait avec 41,75% des voix, devant la libérale Marie-France Daoust. Encore là, la députée adéquiste sortante récoltait moins de 20% des voix. Le chef du Parti vert, Guy Rainville, ne récoltait que 5,5% des suffrages.

Bastion libéral, la circonscription d'Argenteuil, au nord de Blainville, a refait confiance au ministre libéral David Whissel, en lui accordant plus de 52% des suffrages.

Dans Mirabel, la députée péquiste battue en 2007, Denise Beaudoin, tentait de reprendre son fief devant l'adéquiste François Desrochers. L'ex-députée péquiste semblait en bonne voie de reprendre son siège avec 47% des voix.

Dans Bertrand et Labelle, les députés péquistes sortants étaient en bonne voie de conserver leur siège.

Laval la rouge

Sans surprise, les cinq circonscriptions de Laval sont restées dans le giron libéral. L'ancien policier Guy Ouellette faisait face à l'adéquiste Josée Granger et au péquiste Jonathan Cyr dans la circonscription de Chomedey. Il récoltait déjà 67% des suffrages une heure après la fermeture des bureaux.

Dans Fabre, la ministre de l'Éducation Michelle Courchesne faisait face au président de l'ADQ, Tom Pentefountas. Celui-ci ne récoltait que 11% des voix au moment de mettre sous presse. Avec 50% des suffrages exprimés, la ministre Courchesne était en bonne voie de l'emporter devant le péquiste François-Gycelain Rocque.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer